Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange

2020 en Limousin: une année cruciale pour le lancement de l'Hyperloop en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

On l'attendait en 2019 mais c'est finalement en 2020 que devrait démarrer à Droux, en Haute-Vienne la construction du centre d'essai de l'Hyperloop, ce train du futur qui propulse les voyageurs dans un tube. Un projet porté par la société Transpod et qui a obtenu les premiers fonds nécessaires.

Le démarrage du centre d'essai de l'Hyperloop en Haute-Vienne c'est pour cette année assure le PDG de Transpod
Le démarrage du centre d'essai de l'Hyperloop en Haute-Vienne c'est pour cette année assure le PDG de Transpod - ©TransPod

La construction du bâtiment qui abritera le centre d'essai de l'Hyperloop va commencer au printemps sur la petite commune de Droux au nord de la Haute-Vienne. "On commence le gros oeuvre en mars avril et on vise une réception du site à l'été ou en septembre 2020 pour démarrer les essais" assure sans détour  Sébastien Gendron le PDG de Transpod la société canadienne qui porte le projet.  L'enveloppe de deux millions d'euros versée par la région Nouvelle Aquitaine et en provenance de fonds européens a permis de déclencher la mise en oeuvre de l'hyperloop.

Un travail de recherche qui se fait aussi avec l'université de Limoges

L'autre condition pour lancer le projet était de travailler avec l'université de Limoges et là aussi c'est acquis une convention a été passée et "Les activités de recherche devraient démarrer d'ici février 2020" assure encore Sébastien Gendron qui précise aussi que grâce à ce partenariat avec l'université le projet de l'hyperloop va bénéficier de l'expertise de 2 laboratoires XLim et IRCER. Les recrutements ont aussi commencé. "On a la chance d'avoir quelque chose de passionnant et d'excitant et même si on ne croule pas sur les CV on ne devrait pas avoir de problème pour recruter des ingénieurs ou chercheurs" ajoute encore le PDG de Transpod.

A Droux on croit plus que jamais au projet 

Les premières pelleteuses vont donc arriver dans quelques mois à Droux,  la conception de l'hyperloop qui vise à propulser les voyageurs à 1000 kms heure dans un tube va donc se faire en laboratoire mais aussi dans une petite commune d'à peine 400 habitants. Et même si le lancement du projet a pris du retard Madeleine Saillard maire de la commune n'a jamais douté "Tout est acquis vous voyez et j'ai toujours gardé confiance" explique t-elle avant d'ajouter "C'est une super opportunité économique pour notre commune".

Sébastien Gendron affirme aussi que sur les 20 millions nécessaires, 6 ont déjà été trouvés ce qui permet  de démarrer les travaux. il se dit très confiant pour trouver d'autres investisseurs et il précise que le financement se fera à 80 % par des fonds privés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess