Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Hécatombe sur les routes de la Drôme depuis le début de l'année

vendredi 13 juillet 2018 à 20:20 Par Sonia Ghobri, France Bleu Drôme Ardèche

25 personnes se sont tuées sur les routes de la Drôme, depuis le 1er janvier. C'est deux fois plus que l'an dernier à la même époque.

De gauche à droite : Pierre-Olivier Mahaux, directeur départemental de la sécurité publique de la Drôme; Eric Spitz, Préfet de la Drôme; Alex Perrin, Procureur de la République
De gauche à droite : Pierre-Olivier Mahaux, directeur départemental de la sécurité publique de la Drôme; Eric Spitz, Préfet de la Drôme; Alex Perrin, Procureur de la République © Radio France - Sonia Ghobri

Bourg-lès-Valence, France

_"Nous assistons depuis le début de l'année et tout particulièrement dans le courant du mois de juillet à une véritable hécatombe sur les routes de la Drôme"_, Eric Spitz, le Préfet de la Drôme veut enrayer cette série noire. Depuis le 1er janvier, il y a eu 25 morts sur les routes de la Drôme. C'est deux fois plus que l'an dernier. 

Un quart des tués sont des motards 

Ces accidents mortels touchent beaucoup les jeunes et les motards : un tiers des tués ont entre 18 et 24 ans et un quart sont des motards. Ces derniers ne représentent pourtant que 2% des usagers des routes.  

Il y a également plus de morts sur l'autoroute, d'où certaines craintes pour ces vacances d'été. 

"20% des tués n'habitent pas dans la Drôme", précise le Préfet, Eric Spitz. 

"Paradoxalement, nous avons moins d'accidents et moins de blessés que l'an dernier, mais les accidents sont beaucoup plus graves" — Eric Spitz, Préfet de la Drôme 

Depuis le début de l'année, il y a eu 190 accidents corporels soit 4 de moins qu’en 2017. Et le nombre de blessés baisse d'environ 8%.

"Il y aura bientôt des radars pour détecter les personnes qui téléphonent au volant" — Eric Spitz, Préfet de la Drôme. 

Les contrôles routiers seront renforcés cet été, notamment pour les grands départs en vacances. Les gendarmes et policiers seront toujours attentifs à la vitesse, à la drogue et à l'alcool au volant. Mais le Préfet élargit ses priorités : "nous nous attaquons vraiment aux mauvais comportements qui tuent. il y aura bientôt des radars pour détecter les personnes qui téléphonent au volant, pire même, qui écrivent des sms au volant ou qui ne portent pas leur ceinture de sécurité"

Cette année, le nombre de procès verbaux pour usage du téléphone au volant a augmenté de 14% dans la Drôme. 

116 suspensions de permis de conduire dans la Drôme, en juin 

La justice a prononcé 116 suspensions de permis de conduire, dans la Drôme, rien que pour le mois de juin.  Tout cela, à cause de l'alcool, la drogue et la vitesse. Mais ce ne sont pas les seules causes d'accidents. Le Procureur de la République de Valence, Alex Perrin appelle tous les conducteurs à la prudence :"ces derniers temps ce sont souvent des accidents de la route de personnes, qui à un moment donné, _ont été imprudentes_, qui ont eu un moment d'absence, qui se sont rabattues quand il ne fallait pas le faire.  Nous appelons tout le monde à la responsabilité et pas seulement les délinquants de la route"