Transports

"40% des Rennais utilisent leur voiture alors qu'ils sont proches d'un moyen de transport en commun "

Par Romain Pouzin Roux, France Bleu Armorique lundi 12 septembre 2016 à 12:42

Seulement 25% des Français se disent prêts à se passer de voiture.
Seulement 25% des Français se disent prêts à se passer de voiture. © Radio France - Stéphane Milhomme

Etes-vous prêts à vous passer de votre voiture ? On vous posait la question ce lundi matin sur France Bleu Armorique. Sylviane Rault, adjointe EELV à la mairie de Rennes était notre invitée pour en parler.

La voiture est toujours le moyen privilégié pour se déplacer. Selon une étude d'Odoxa publiée en juin dernier, les trois quarts des Français ne sont pas prêts à s'en passer. Pourtant, jamais les alternatives à l'automobile n'ont été si nombreuses. Une situation qui peut s'expliquer notamment par le fait que les transports en commun sont beaucoup moins nombreux et fréquents lorsqu'on s'éloigne des grandes agglomérations.

C'est par exemple ce que nous a expliqué Gyslaine, qui habite Pontorson, près du Mont Saint-Michel. "Je souhaiterais ne plus utiliser ma voiture, notamment parce que ça coûte cher et pour moins polluer", explique-t-elle.

Mais j'habite à trois kilomètres du bourg et je ne peux tout simplement pas faire autrement

Comme elle, sur la page Facebook de France Bleu Armorique, de nombreux auditeurs vivant en milieu rural nous ont fait part de leurs difficultés à se déplacer en transport en commun.

"On a trop misé sur la LGV"

Un problème que reconnaît Sylviane Rault, adjointe EELV à la maire de Rennes. "En matière de transport en commun, c'est vrai qu'en France une grosse partie du budget a été mis sur le développement des LGV et pas suffisamment sur les transports de proximité". Mais pour l'écologiste, il est urgent de multiplier les alternatives à la voiture. "C'est un enjeu de santé publique", résume-t-elle. "70% du dioxyde d'azote est du à la voiture".

Même lorsque les habitants ont à leur disposition de nombreux transports en commun, c'est encore la voiture qui est privilégiée pour une bonne partie d'entre eux. "40% des Rennais utilisent la voiture pour leurs trajets domicile-travail alors que la plupart d'entre eux vivent à moins de 600 mètres d'un moyen de transport", martèle-t-elle.