Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq ex-chauffeurs Uber devant la justice à Bordeaux : décision ce mardi

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Bordeaux, France

La Cour d'Appel de Bordeaux va rendre sa décision ce mardi à propos des 5 anciens chauffeurs UberPOP, poursuivis pour exercice illégal de la profession de taxi. L'application a beau avoir été interdite l'an dernier, sur le terrain, les altercations se poursuivent entre chauffeurs de taxis et de VTC.

Lors d'une manifestation des taxis contre UberPOP, en juin 2015, à Bordeaux
Lors d'une manifestation des taxis contre UberPOP, en juin 2015, à Bordeaux © Radio France - Pierre-Marie Gros

La guéguerre entre chauffeurs de taxi et chauffeurs de VTC se poursuit à Bordeaux : sur le terrain juridique d'abord, puisque c'est ce mardi après-midi que la Cour d'Appel va rendre sa décision concernant 5 anciens chauffeurs UberPOP, poursuivis pour exercice illégal de la profession de taxis.  Mais dans les rues de la ville aussi,  la tension est toujours palpable.

Lors de l'audience le 19 janvier dernier, le parquet avait requis la confirmation des peines prononcées en 1ère instance en septembre 2015  : entre 3.000 et 5.000 euros d'amende, ainsi que la suspension pendant 4 mois du permis de conduire des 5 prévenus. La défense, de son côté, avait plaidé la relaxe. Deux des prévenus étaient venus pour la première fois s'expliquer à la barre : ils avaient tenté de convaincre les juges qu'ils ne voulaient pas nuire aux taxis officiels, mais seulement arrondir leurs fins de mois.

►►► A LIRE AUSSI :  cinq chauffeurs UberPOP condamnés à des amendes

L'application UberPOP a beau être interdite depuis l'an dernier, de nouvelles applications sont apparues, et les chauffeurs de VTC continuent de marauder sur la voie publique, ce qui est illégal, accusent les taxis. Après leur nouvelle mobilisation il y a 3 semaines, ces derniers avaient obtenu un renforcement des contrôles.

Ces contrôles ont bien été multipliés ces derniers jours dans l'agglomération bordelaise , mais cela  n'empêche pas de nouvelles altercations. Deux ont émaillé le week-end dernier :  un chauffeur de taxi a été  très légèrement blessé après avoir été renversé par un chauffeur Uber devant le Grand Théâtre, à Bordeaux, et la nuit suivante, un chauffeur Uber dit avoir vu sa voiture caillassée . Les deux incidents ont été signalés à la police.

  • Taxis
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu