Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

6 semaines de travaux sur le rail au Luxembourg

jeudi 12 juillet 2018 à 18:59 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Les travaux de doublement de la ligne ferroviaire entre Bettembourg et Luxembourg nécessitent la coupure de la ligne du 14 juillet au 24 août. Les travailleurs frontaliers devront encore se contenter de bus.

Les travaux entre Bettembourg et Luxembourg débutent le 14 juillet et s'achèvent le 24 août
Les travaux entre Bettembourg et Luxembourg débutent le 14 juillet et s'achèvent le 24 août © Maxppp - Christian Hauke

Luxembourg, Paris, France

Ils ont beau être programmés pendant les grandes vacances, les travaux qui débutent ce 14 juillet aux Chemins de fer luxembourgeois vont encore chambouler le quotidien des milliers de travailleurs frontaliers lorrains. C'est bien simple, pendant six semaines, aucun train ne circulera entre Bettembourg à Luxembourg. Ce chantier est dans la continuité de celui qui avait déjà nécessité la fermeture de la ligne, durant une semaine en février, afin de doubler cette voie parvenu à saturation avec l'explosion du nombre de voyageurs.

Faire la place à la deuxième ligne

Un chantier lourd explique Alexandra Nonnweiler, porte-parole des CFL : "Il faut déplacer certains points de la ligne actuelle pour de la place pour la seconde. Cela va nécessiter la dépose de tractions électriques, de la signalisation, du génie civil avec du terrassement dans les zones de raccordement." 

Alexandra Nonnweiler, porte-parole des CFL

Des bus toutes les 5 minutes aux heures de pointe

Pour effectuer leur trajet, les voyageurs qui renoncent à prendre leur voiture ou à faire du covoiturage ont le choix. Prendre des bus depuis Thionville et jusqu'à Luxembourg. Ou prendre le train jusqu'à Bettembourg, et terminer leur voyage en bus. Les CFL promettent des départs toutes cinq minutes en heure de pointes durant la semaine. 

Les frontaliers sont maintenant rodés, ils ont testé ce dispositif de substitution en février dernier... Sauf que cette fois, la coupure est nettement plus longue (six semaines au lieu d'une), et que la grève des cheminots, côté SNCF, joue les prolongations au moins jusqu'à la fin du mois.

Les CFL prévoient des bus de substitution pour les travailleurs frontaliers - Aucun(e)
Les CFL prévoient des bus de substitution pour les travailleurs frontaliers - CFL

Consultez ici les fiches horaires des bus de substitution.