Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

"70 par Toutatis" : de nouveaux panneaux pour convaincre les Auvergnats de lever le pied

dimanche 6 janvier 2019 à 16:06 - Mis à jour le mercredi 9 janvier 2019 à 4:24 Par Maud Calves, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Depuis le début des travaux sur l'A75 et la limitation de la vitesse à 70 km/h sur la portion concernée, les automobilistes ont du mal à lever le pied. La société en charge des travaux a donc innové dans de nouveaux panneaux humoristiques pour tenter de convaincre les conducteurs.

Au croisement du boulevard quinet et john fitzgerald kennedy.
Au croisement du boulevard quinet et john fitzgerald kennedy. © Radio France - Maud Calvès

Clermont-Ferrand, France

Ils sont en place depuis le début du mois de décembre, mais ne semblent pas avoir convaincu les conducteurs. Très peu les ont vu et beaucoup sont embêtés par cette limitation de vitesse à 70 km/h sur l'A75 entre le Brézet et le Zénith. "On ne respecte pas du tout, je ne vois pas l'intérêt de le mettre à 70 sinon dans ces cas-là on ne prend pas l'autoroute" regrette Amandine, utilisatrice régulière de cette portion. 

Les automobilistes ont du mal avec cette limitation de vitesse.

La société APRR en charge des travaux a donc innové avec 5 nouveaux panneaux publicitaires dans l'agglomération clermontoise. On y voit un gaulois montant un cheval sur une route avec l'inscription "70 par Toutatis". Vous pouvez les apercevoir avant les entrées du Brézet, de la Pardieu et de Aubière. "On a décidé de donner une information un peu plus humoristique sur laquelle on espère plus d'adhésion de nos clients" explique Gilles Humblot, en charge des travaux pour APRR. 

Gilles Humblot, en charge des travaux pour APRR

Le chantier a commencé avant l'été et devrait se terminer en 2021. Une voie supplémentaire de circulation est rajoutée pour désengorger la circulation en heures de pointe. Nuit et jour une centaine d'agents travaillent sur le chantier, entre la jonction de l'A71 et du Brézet jusqu'à l'échangeur n°5, celui de la Jonchère sur la commune du Crest. Coût total des opérations : 160 millions d'euros.