Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

80 km/h : Les motards en colère toujours mobilisés dans le Puy-de-Dôme

samedi 5 mai 2018 à 17:07 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Une action était menée sur l'aire de repos de Varennes à Chanonat par les motards. Toujours "en colère" contre la limitation de vitesse à 80 km/h, ils souhaitent maintenant alerter sur l'état des routes départementales.

Les motards répondaient à l'appel de la FFMC 63
Les motards répondaient à l'appel de la FFMC 63 © Radio France - Mickaël Chailloux

Chanonat, France

Les premières mobilisations datent du 3 février. Encore aujourd'hui, au mois de mai, les motards sont toujours en colère. En colère d'abord à cause de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Cette semaine, sur France Bleu Berry, le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré "assumer l'impopularité de cette mesure" si au final elle permet de sauver des vies. Le Président de la République Emmanuel Macron assure également qu'une expérimentation aura lieu pendant deux ans

Les rails non doublés dans le viseur

Mais aujourd'hui, la FFMC 63 décide de mettre en avant l'état des routes départementales dans son combat contre cette mesure, afin de montrer que la vitesse n'est pas la seule cause de la mortalité routière. Et surtout, pour les motards, usagers vulnérables comme les piétons et cyclistes, l'état des routes est important, selon Jean Gilibert, secrétaire de la FFMC 63. "Le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme investit 44 millions d'euros dans les routes. C'est important, mais il faut savoir que cela concerne 7 200 kilomètres, et que nous sommes le troisième département avec la densité de réseau la plus importante en routes départementales. Au-delà, c'est les petites collectivités qui prennent le relais. Or les dotations dont ils disposent ne sont pas suffisantes pour couvrir ces travaux." Cela induit donc des routes parfois dangereuses. 

Le parcours a été présenté vers 14 heures aux motards par la FFMC63 - Radio France
Le parcours a été présenté vers 14 heures aux motards par la FFMC63 © Radio France - Mickaël Chailloux

Parcours de Varennes jusqu'à Ceyrat en passant par Charade 

Une centaine de motards environ s'est donc réuni vers 14 heures à l'aire de repos de Varennes. La FFMC 63 a lancé le début de la manifestation en taguant des rails (préalablement entourés de film plastique) au nom de leurs revendications. ils ont ensuite pris la direction de Theix, Thèdes et Charade, pour se disperser aux alentours de 16 heures vers Ceyrat. 

Ils ont pu ainsi marquer les endroits de la route dangereux, rails de sécurité ou nids de poule. Ils ont aussi pris en exemple un rail doublé, mis en place après Thèdes. "Un rail doublé, c'est 40 euros le mètre linéaire posé. Le coût est très modeste par rapport à d'autres infrastructures." explique Jean Gilibert, secrétaire de la FFMC 63.

Les nids de poules sont indiqués sur la route, ainsi que le seul rail doublé sur le parcours - Radio France
Les nids de poules sont indiqués sur la route, ainsi que le seul rail doublé sur le parcours © Radio France - Mickaël Chailloux
Voilà le rail doublé qu'il faudrait installer sur les routes départementales selon la FFMC 63 - Radio France
Voilà le rail doublé qu'il faudrait installer sur les routes départementales selon la FFMC 63 © Radio France - Mickaël Chailloux