Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

80 km/h : paroles d'automobilistes du Vignoble Nantais

lundi 12 mars 2018 à 4:08 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Emmanuel Barbe est en Loire-Atlantique pour deux jours. Le délégué interministériel à la sécurité routière vient notamment à la Haye Fouassière dans le Vignoble pour présenter les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre l'insécurité routière, dont le très contesté 80Km/h.

Sur la D62 en direction de Château-Thébaud. La route passera de 90 à 80km/h le 1ᵉʳ juillet prochain.
Sur la D62 en direction de Château-Thébaud. La route passera de 90 à 80km/h le 1ᵉʳ juillet prochain. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Emmanuel Barbe est en Loire-Atlantique. Le délégué interministériel à la sécurité routière vient présenter ce lundi après-midi à la Haye Fouassière dans le Vignoble Nantais les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre l'insécurité routière et notamment le très contesté 80km/h sur les routes secondaires. 

80km/h dès le 1er juillet

La mesure entre en vigueur dès l’été prochain le 1er juillet sur l'ensemble des routes secondaires sans séparation de voies. Il est aussi prévu « une clause de revoyure au 1er juillet 2020 pour mesurer l’efficacité de cette mesure », a précisé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux mercredi dernier, en ajoutant que l'objectif était «de sauver des vies, 300 à 400 selon les études».  

L'avis des conducteurs : c'est le grand écart 

Le 80km/h, une mesure qui passe plus ou moins bien auprès des automobilistes du Vignoble Nantais où les routes secondaires concernées par la mesure sont nombreuses.

Moi qui n'ai pas de limitateur de vitesse, je peux vite être à 90 au lieu de 80 et perdre un point et 45€." - Gwenaël

Je suis d'accord pour certaines routes car je sais que ça ne fait pas perdre plus de une à deux minutes, mais il y a aussi par ici des routes en ligne droite sans virage pas accidentogènes que l'on pourrait laisser à 90."- Véronique

Sur beaucoup de petites routes comme on a dans le secteur je ne roule pas à plus de 80 depuis longtemps." - Yves

J'habite sur la route de Château-Thébaud/les Sorinières et les gens sont à plus de 100. Passer à 80 ça n'avance à rien."- Marie-Jo

80km/h moi je suis pour à condition que toutes les autoroutes soient gratuites."- Sébastien

28 départements opposés à la mesure

Les présidents de 28 départements, en majorité ruraux, ont demandé au gouvernement au début du mois de renoncer à abaisser la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, proposant plutôt du «cas par cas», notamment sur les axes accidentogènes.  Celui de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet et celui de Vendée Yves Auvinet n'en font pas partie.

Appel à manifester mardi

La Fédération des Motards en Colère (FFMC44) et « 40 Millions d’automobilistes » appellent tous les usagers de la route, conducteurs de deux-roues motorisés et automobilistes à se rassembler mardi 13 mars 2018 à partir de 10h30 devant la préfecture de Loire-Atlantique à Nantes (quai Ceineray) pour « accueillir » M Barbe et lui montrer leur opposition au 80 km/h.