Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Plus de 700 passagers d'un TGV passent la nuit dans un train à Lyon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu Isère, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les passagers d'un TGV Marseille-Paris ont passé la nuit de jeudi à vendredi à Lyon-Perrache en raison d'un problème technique et sont finalement arrivés à la capitale avec plus de sept heures de retard.

TGV en gare (illustration)
TGV en gare (illustration) © Maxppp -

Lyon, France

Dans la nuit de jeudi à ce vendredi, un incident technique a obligé le TGV 6134 parti de Marseille à 20h01 à s'arrêter à Valence "pour des bruits suspects" puis à s'immobiliser vers 23h30 en gare de Lyon-Perrache "pour raisons de sécurité". À bord, 730 passagers qui n'ont pas tardé à exprimer leur colère sur les réseaux sociaux face au manque d'informations (voir ci-dessous).

Les TGV ne circulant pas entre minuit et 4h sur l'axe Lyon-Paris en raison de travaux, la SNCF a invité les passagers à quitter leurs sièges pour s'installer et passer la nuit dans deux autres rames sur le quai voisin, où les attendaient des kits repos (composés de couvertures, masques et effets de toilette) ainsi que des coffrets-repas. Les "naufragés du rail" sont finalement repartis à l'aube pour arriver à Paris à 6h45, avec plus de sept heures de retard. 

Le directeur de l'axe TGV sud-est a déclaré que la SNCF était bien consciente de "la nuit difficile et éprouvante" vécue par ses clients, et a précisé que tous les passagers seraient remboursés à 100%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu