Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

A47 : la déviation de l'autoroute pas forcément bien accueillie dans les centres-villes

Par

Depuis le 24 septembre, une portion de l'autoroute A47 est fermée, dans le sens Saint-Étienne-Lyon. Toutes les nuits de la semaine, il faut passer par les centres-villes de Saint-Chamond, L'Horme, La Grand-Croix et Lorette pour se rendre à la capitale des Gaules. Une circulation problématique...

Une partie de l'A 47 est coupé jusqu'au 19 octobre.
Une partie de l'A 47 est coupé jusqu'au 19 octobre. © Maxppp - Yves Flammin

Une partie de l'autoroute A47 est fermée dans le sens Saint-Étienne-Lyon, toutes les nuits de la semaine, de 20 heures à 6 heures. L'itinéraire dévie les automobilistes dans les centres-villes des communes avoisinantes, à savoir Saint-Chamond, L'Horme, La Grand-Croix et Lorette. 

Publicité
Logo France Bleu

Une déviation qui densifie largement la circulation dans les centres-villes, et qui n'est pas toujours très bien reçues. A Lorette, le maire Gérard Tardy explique qu"à partir de l'heure de la fermeture, les camions se suivent les uns derrières les autres, en plus des voitures qui arrivent à circuler à des heures tardives". Pour lui, ce passage dans le centre de sa commune, ce n'est pas possible : "Nous avons fait des travaux d'aménagement de voirie pour limiter la vitesse parce que les gens vont beaucoup trop vite. Donc forcément qu'avec des gros camions qui passent, ça nous détruit des îlots, des bordures de trottoir__."

Pour le maire de Lorette, cette situation ne devrait exister dans son centre-ville, surtout qu'il souligne que l'A47 est le seul axe autoroutier à ne pas avoir d'itinéraire de délestage. "On envoie tout dans les centres-villes de fond de vallée", dénonce-t-il. 

Beaucoup de bruit pour les riverains

Du côté de Saint-Chamond, la mairie assure qu'il n'y a pas de problème de circulation dans son centre-ville et que l'afflux d'automobilistes est bien géré. La déviation envoie les voitures sur le boulevard Rousseau, et les riverains se sont bien rendus compte qu'il y avait plus de passage que d'habitude. "Mon fils a une chambre du côté de la route, c'est très dérangeant la nuit pour dormir", explique Christelle, une riveraine. Une circulation beaucoup plus dense, avec des camions, et c'est surtout la pollution sonore qui dérange. "Automatiquement, dès qu'ils dévient l'autoroute, ça fait plus de bruit. Moi, j'ouvre les fenêtre de l'autre, c'est plus calme. Vous voulez qu'on y fasse quoi de toute façon ?", s'interroge Yves, qui habite aussi sur le boulevard Rousseau. 

Les riverains vont encore devoir attendre un peu avant de retrouver le calme pendant la nuit, puisque les travaux de réfection de la chaussée doivent durer jusqu'au 19 octobre.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu