Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Amiens, le réseau de bus Ametis prépare sa rentrée

-
Par , France Bleu Picardie

Le réseau de bus Ametis d'Amiens prépare la rentrée scolaire et les derniers retours de vacances à partir de la semaine prochaine. Coronavirus oblige, le transporteur Keolis a anticipé au maximum la campagne d'abonnement pour éviter les files d'attentes et la concentration de clients en agence.

Un bus Nemo dans le secteur gare à Amiens
Un bus Nemo dans le secteur gare à Amiens © Radio France - Noémie Philippot

Il y a une chose qui ne change pas à la rentrée dans les bus à Amiens, c'est le port du masque. Obligatoire depuis le début du déconfinement, il est bien sûr toujours imposé. D'autant qu'à partir de la semaine prochaine, il y aura plus de monde à bord avec la rentrée scolaire et les derniers retours de vacances

Les tarifs d'abonnements d'Ametis sont à retrouver ici.

Pour anticiper au maximum cette rentrée et s'adapter aux contraintes sanitaires imposées pour éviter la propagation du coronavirus, Keolis, qui gère le réseau avait lancé tôt sa campagne d'abonnement et l'a fait de manière "la plus dématérialisée possible", explique Eric Patoux, son directeur. Ainsi, Keolis a recours à la vente par correspondance, à des agences mobiles dans les centres commerciaux de la ville et au CROUS d'Amiens ou encore à la distribution de formulaires d'abonnement dans les établissements scolaires. 

Les incertitudes liées à la crise sanitaire

Ce vendredi, le transporteur a aussi ouvert une boutique en ligne pour permettre de commander sa carte d'abonnement sans passer par un guichet. Pour l'instant, ce sont un peu plus de 22 000 personnes qui ont acheté un abonnement. "60% étaient déjà clients chez Ametis", explique sa directrice commerciale et marketing Coralie De Rovere

Coralie De Rovere, directrice commerciale et marketing de Keolis

Des chiffres en baisse. "On est à 85% par rapport à la campagne d'abonnement de 2018, année pleine avec laquelle on peut comparer", commente Eric Patoux. Et c'est difficile de faire des pronostics sur le nombre de voyageurs réguliers à cause des incertitudes liées à la crise sanitaire. "Les entreprises auront-elles plus recours au télétravail ? L'université va t-elle donner tous ses cours à distance ?" s'interroge Eric Patoux. 

Ce qui est certain en revanche, c'est qu'à Amiens comme un peu partout en France, le confinement et la crise sanitaire ont dopé l'utilisation du vélo. Ametis, qui gère également le service Buscyclette constate cet engouement. "La métropole a fait de nouvelle commandes de vélo, qu'ils soient électriques ou non", détaille Coralie De Rovere. Au total, d'ici fin octobre, la flotte de vélo sera portée à 2 500

Choix de la station

À venir dansDanssecondess