Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

À Béziers, on s'envolera pour la Belgique même cet hiver

-
Par , France Bleu Hérault

Les vols à destination de Charleroi depuis l'aéroport de Béziers-Cap d'Agde, assurés par la compagnie Ryanair, connaissent un franc succès. Ils seront donc maintenus cet hiver à raison de trois vols par semaine. Depuis le lancement de la liaison en avril, 13.000 passagers ont pu en profiter.

Un avion de la compagnie Ryanair
Un avion de la compagnie Ryanair © Maxppp -

Béziers, France

Lancée avec succès le 2 avril dernier, la nouvelle liaison entre Béziers-Cap d’Agde et Charleroi-Bruxelles Sud sera maintenue pendant la prochaine saison hivernale 2019-2020. Elle est donc désormais proposée toute l’année à raison de trois vols hebdomadaires

Sur les trois premiers mois d’exploitation, près de 13.000 passagers ont été transportés sur cette ligne et le taux de remplissage des avions est de 88%. Le trafic prévisionnel de cette liaison est estimé à plus de 50.000 passagers par an. 

270.000 passagers attendus d'ici la fin de l'année

Les prévisions de trafic sur l’ensemble des lignes sont estimées à 270.000 passagers pour l’année 2019, soit une croissance de +15% par rapport à 2018, ce qui constituerait le plus haut niveau de fréquentation depuis la création de l’aéroport en 1974 et, plus récemment, depuis le lancement du plan de développement en 2008. 

L’aéroport Béziers-Cap d’Agde propose neuf destinations low cost de/vers Londres-Luton, Londres-Stansted, Manchester, Edimbourg, Bristol, Düsseldorf-Weeze, Stockholm, Paris-Beauvais et Charleroi-Bruxelles Sud. 

Il compte 110 emplois directs et génère des retombées économiques évaluées à 70 millions d'euros par an et 500 emplois indirects.

Choix de la station

France Bleu