Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Bordeaux, bus et taxis interdits jusqu'au 2 juillet sur le pont de pierre

-
Par , France Bleu Gironde

À partir de ce lundi, et jusqu’au 2 juillet, les bus, taxis et VTC sont interdits sur le pont de pierre de Bordeaux en raison de travaux. Les tramways, piétons et cyclistes peuvent en revanche continuer de l'emprunter, mais uniquement sur le côté aval.

Les travaux sur le pont de pierre vont durer jusqu'au 2 juillet 2021
Les travaux sur le pont de pierre vont durer jusqu'au 2 juillet 2021 © Radio France - Thomas Coignac

Du changement sur le pont de pierre de Bordeaux. À partir de ce 19 avril et jusqu'au 2 juillet, les bus, taxis et VTC ne pourront plus l'emprunter. Les véhicules d'urgence et les tramways pourront en revanche continuer d'y circuler. Quant aux piétons, cyclistes et autres trottinettes, ils devront emprunter uniquement le côté aval (côté centre-ville) de l'édifice, prévient Bordeaux Métropole. 

Le côté amont (gare Saint-Jean) sera inaccessible pendant les travaux.
Le côté amont (gare Saint-Jean) sera inaccessible pendant les travaux. - Bordeaux Métropole

Comme les tramways continuent de circuler, les changements ne concernent que les usagers de la ligne 16 de bus, la seule qui circule habituellement sur le pont de pierre pour relier Mérignac à Bouliac. Elle sera déviée par le pont Saint-Jean. 

La ligne 16 est déviée à partir de ce lundi.
La ligne 16 est déviée à partir de ce lundi. - TBM

Ces modifications de circulation s'expliquent par "des travaux préparatoires au chantier de confortement du pont", explique Bordeaux Métropole dans un communiqué. Ils consistent à réaliser des forages sous 10 des 16 piles du pont - de la rive gauche vers la rive droite -, c'est-à-dire à percer des trous pour atteindre la roche. Cette opération, qui va coûter 700.000 euros, doit permettre d'analyser le sol situé à 20 mètres sous le lit de la Garonne, et ainsi calculer le nombre et la dimension des pieux à installer sous les piles pour les consolider. En effet, les pieux actuels, aussi vieux que le pont et construits en bois, ne sont pas assez profonds. Résultat : le pont de pierre s'enfonce trop vite dans la vase. Bordeaux Métropole va donc faire installer de nouveaux pieux en béton plus profondément dans le sol, afin de limiter l'affaissement de l'ouvrage à un millimètre par an.  

Inauguré en 1822, le pont de pierre sera ensuite complètement rénové à partir de 2023. Le chantier, qui doit durer deux ans, va consister à consolider les piles, remplacer les pierres usagées, améliorer son étanchéité et le nettoyer. 

En temps normal, le pont de pierre est emprunté chaque jour par 60 000 personnes. Il est interdit aux voitures depuis juillet 2018. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess