Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

À Briare, la fermeture du canal inquiète les acteurs du tourisme

-
Par , France Bleu Orléans

Loueurs de bateaux, hôteliers ou restaurateurs ... ils sont inquiets de la fermeture du canal de Briare qui survient aujourd'hui à cause de la sécheresse.

Les écluses du canal de Briare sont fermées à partir de ce lundi 19 août.
Les écluses du canal de Briare sont fermées à partir de ce lundi 19 août. © Radio France - Théophile Vareille

Briare, France

À Briare, la fermeture du canal fait de nombreux inquiets, en premier lieu les acteurs du tourisme. Le canal est en effet la principale attraction touristique de la ville et ferme aujourd'hui à cause de la sécheresse. Il amène aussi bien des plaisanciers que des navigateurs d'un jour. Les bateaux du port de plaisance sont désormais bloqués jusqu'à la nouvelle saison et la base fluviale de Briare est aussi forcée de fermer.

L'entreprise Locaboat loue des bateaux de plaisance depuis cette base. Elle est obligée de cesser ses activités à Briare jusqu'à la fin de la saison. "On a déplacé tous nos bateaux sur des bases environnantes, à Joigny (Yonne) ou Dompierre-sur-Besbre (Allier)," explique Davenne Laory, employé de l'entreprise. 

Loueurs de bateaux forcés de cesser leur activité

Alors qu'une douzaine d'embarcations occupent habituellement les pontons en bois de la base fluviale, il n'en reste ce lundi plus qu'une seule. "Son tirant d'eau de 1,20m est trop important et elle se retrouve coincée," témoigne Davenne Laory. Ce dernier bateau va plutôt être gruté et déplacé par la route dans les jours à à venir.

La base fluviale de Briare, d'une capacité de près de 25 embarcations, est désormais quasi-désertée. - Radio France
La base fluviale de Briare, d'une capacité de près de 25 embarcations, est désormais quasi-désertée. © Radio France - Théophile Vareille

Sur le port commercial de Briare, à l'autre bout de la ville, c'est l'heure des derniers départs. Jacky Benassi, retraité, est en train d'arranger les cordages de son bateau. Bénévole, il fait le convoyage jusqu'à Dompierre-sur-Besbre avec sa femme. "C'est que du plaisir, mais on est inquiet par l'état du canal," confie-t-il.

À noter que les loueurs de bateaux touristiques, à la journée ou pour une promenade, peuvent pour l'instant rester en activité et sont moins durement touchés par la fermeture du canal.

Des répercussions pour les hôtels et restaurants

Cette baisse de fréquentation touristique à venir va aussi coûter aux hôteliers et restaurateurs, comme le déplore Sébastien Berton. Installé depuis 21 ans à Briare, le patron du restaurant le Bord'Eau fait les comptes : "le canal amène plus de la moitité des touristes ici, c'est sûr que je vais y perdre de nombreux clients et ça fait deux mois et demi de la haute saison de perdus."

La situation pourrait en plus bientôt empirer. Les Voix navigables de France surveillent activement le canal latéral à la Loire, qui relie Briare à Digoin en Saône-et-Loire, et en a déjà restreint l'accès aux bateau d'un tirant de moins d'1,20m.

Choix de la station

France Bleu