Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Violent incendie dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs centaines d'évacuations, huit pompiers blessés

- Mis à jour le
Par

Un violent incendie s'est déclaré ce dimanche après-midi dans le secteur de Millas (Pyrénées-Orientales). A 22h30, le feu était stabilisé, après avoir parcouru 140 hectares. Huit pompiers ont été blessés dont deux brûlés lors de l'intervention. La RN 116 est fermée à la circulation.

Les pompiers ont été alertés vers 15 heures Les pompiers ont été alertés vers 15 heures
Les pompiers ont été alertés vers 15 heures © Radio France - Jean-Alexis Auffret

Un immense panache de fumées'élève ce dimanche soir dans le ciel des Pyrénées-orientales, visible à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde. Un violent incendie s'est déclaré aux alentours de 15 heures près de Nefiach, au nord de la Têt. Attisées par la puissante tramontane, les flammes ont traversé le fleuve et la route nationale. A 20h30, la RN 116 est toujours coupée dans les deux sens (tout comme la D916). 

Publicité
Logo France Bleu

Selon le patron du SDIS 66, le général Jean-Pierre Salles-Mazou, "le feu est désormais stabilisé". Plus de 200 pompiers sont à pied d'oeuvre pour éteindre les derniers foyers, épaulés par six canadairs. "Les flammes ont parcouru 140 hectares et brûlé 75 ha de garrigue et de vergers" entre Nefiach et Millas. Dans ces deux communes, environ 300 personnes ont été évacuées devant l'avancée des flammes. Mais aucune habitation ne semble plus menacée. Les habitants commencent à regagner leurs logements. 

Un incendie d'origine humaine

Selon le maire de Nefiach, le feu aurait été provoqué par un particulier qui, malgré les interdictions, "brûlait des objets sur un terrain vague". "Je suis en colère, s'emporte Patrice Vila, quand je vois des pompiers obligés de risquer leur vie à cause de ça !  C'est un acte totalement inconsidéré". Selon le maire, l'homme "d'origine perpignanaise" s'est présenté spontanément aux gendarmes.

Plusieurs pompiers ont d'ailleurs été blessés en intervention. Deux pompiers de la sécurité-civile ont été brûlés en chutant dans les braises. "Leurs collègues ont pu les sortir de là " explique le Général Salles-Mazou. Les deux pompiers souffrent de brûlures au 1er et 2nd degrés. Un autre pompier souffre d'une torsion au genou. Cinq autres ont subi des coups de chaleur lors de l'intervention.

Un temps menacées, les habitations de Millas et de Nefiach n'ont finalement subi aucun dommage. Seul un hangar agricole abritant deux tracteurs est parti en fumée. Les dégâts semblent également importants dans les vergers parcourus par les flammes. 

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu