Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A Châtel-Saint-Germain, une pétition contre un couloir de bus signée par "plus de 4.000 habitants"

mercredi 3 octobre 2018 à 9:15 Par Magali Fichter, France Bleu Lorraine Nord

Depuis plusieurs mois, des riverains se battent contre le projet d'implantation d'un couloir de bus en site propre à Châtel-Saint-Germain pour le passage de la ligne 5. La commune est déjà très embouteillée aux heures de pointe, et le collectif qui s'est créé craint un blocage total.

La manifestation du comité pour l'abandon de la voie de bus en site propre
La manifestation du comité pour l'abandon de la voie de bus en site propre - DR / Jean Pallez

Châtel-Saint-Germain, France

A Châtel-Saint-Germain, à l'ouest de Metz, c'est le couloir de bus... de la discorde. Depuis plusieurs mois, habitants, commerçants et automobilistes se battent contre le projet d'implantation d'un couloir de bus en site propre pour le passage de la ligne 5. La commune est déjà très embouteillée aux heures de pointe, et le collectif qui s'est créé craint un blocage total. Une pétition vient d'atteindre 4.000 signatures. 

Albert Dal Pozzolo, invité de la rédaction de France Bleu Lorraine

Pour Albert Dal Pozzolo, adjoint au maire de Rozérieulles, et l'un des porte-paroles de la contestation, ce couloir de bus pose plusieurs problèmes : "D'abord, il va supprimer 25 places de stationnement, ce qui va entraîner un gros souci pour les commerces, le bureau de poste et les riverains. Ensuite, les bus qui partent de Châtel-Saint-Germain Sainte-Ruffine et Jussy seront supprimés pour pour mettre à la place des navettes. Enfin, un cinquième feu va être créé au niveau de Moulins-lès-Metz, ce qui va encore aggraver les bouchons.

L'intérêt général, c'est la population !"

Du côté de Metz Métropole, on explique que rien n'est arrêté, mais que l'intérêt général doit prendre le dessus sur la somme des intérêts particuliers. Mais pour Albert Dal Pozzolo, l'intérêt général, c'est bien la population qui le représente : "il y a plus de 4000 habitants qui ont signé avec les élus", rappelle-t-il, sur un bassin de population de 10.000 habitants.

Une régulation des feux rouges

Alors, quelle solution ? "Il fallait faire une déviation au niveau de Moulins-lès-Metz depuis des dizaines d'années. Cette déviation n'a pas été réalisée", soupire Albert Dal Pozzolo. Contre les bouchons, il plaide pour une régulation des feux rouges. Lorsqu'ils ne fonctionnent pas et "que le feu est à l'orange clignotant, la circulation va beaucoup plus vite, c'est un constat qui est fait par tout le monde !"