Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A Dijon, le gel perturbe fortement le trafic des trams Divia

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le trafic s'est retrouvé à l'arrêt ou presque ce mercredi matin sur le réseau des trams Divia à Dijon. Les lignes T1 et T2 ont été victimes des premières gelées de ce mois de novembre.

© Maxppp - JC Tardivon

Dijon, France

Lent retour à la normale

C'était toujours la pagaille sur le réseau Divia peu avant 9h ce matin, quelques rames de tram commençaient alors tout juste à sortir, mais la reprise du trafic a été très lente. 

Des bus de substitution ont mis en place mais évidemment tous les voyageurs du tram se sont rabattus sur les bus, ce qui a donc compliqué les choses. Les services de Divia rappellent que toutes les infos sur le trafic, des trams et de ces bus de substitution sont à retrouver de différentes manières : sur les réseaux sociaux bien sûr, dans les stations, sur les écrans, il y a aussi des messages sonores diffusés à destination des usagers, et puis des personnels Divia mobilisés sur le terrain. 

La ligne d'alimentation totalement gelée

Incroyable mais vrai, l'explication est à trouver dans la météo du jour : moins 2°C au petit matin, toute la ligne d'alimentation électrique qui permet au tram de fonctionner a gelé. Situation qui provoque "des arcs électriques", un phénomène dangereux qui empêche donc de sortir les rames du garage. 

En cas de gel, une rame dédiée, appelée pantographe racleur, est affairée à racler toute la ligne, comme on le fait sur notre pare-brise le matin, pour régler le problème. Traditionnellement, elle intervient avant la prise de service dès 5h du matin car cette rame spéciale circule à très petite vitesse, 5 km/h maxi. Ce mercredi matin, les prévisions étant inexactes, son utilisation n'était pas prévue, ce qui ne sera pas le cas les prochains jours. Le service d'exploitation de Divia, promet que l'incident de ce mercredi ne se reproduira pas. 

Plus de 88 000 personnes utilisent chaque jour le tram dans l'agglomération dijonnaise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu