Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

À Évreux, les usagers mécontents des nouveaux horaires de train

À partir du 15 décembre, de nouveaux horaires seront en vigueur sur les lignes SNCF en Normandie. Les horaires sont publiés ce lundi par TER Normandie et ils ne font pas que des heureux, notamment à Évreux où les voyageurs estiment qu'il y aura moins de trains directs pour revenir de Paris.

Un collectif d'usagers de la SNCF pourrait être créé à Évreux pour de meilleurs horaires
Un collectif d'usagers de la SNCF pourrait être créé à Évreux pour de meilleurs horaires © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

On les appelle les navetteurs. Chaque jour, 3000 personnes prennent le train en gare d'Évreux pour aller travailler à Paris. TER Normandie publie ce lundi les horaires qui seront en vigueur à partir du 15 décembre 2019. Ces nouveaux horaires ne satisfont pas tous les usagers , notamment ceux, qui, en gare d'Évreux, prennent le train quotidiennement pour se rendre en Île-de-France. L'union des usagers du Paris-Cherbourg n'y va pas par quatre chemins : "nous venons de découvrir ce week-end la réalité de la "concertation" de la région Normandie. Elle se limite à un cercle très fermé de  quelques personnes cultivant l’entre soi, les liens privilégiés, les  petits arrangements entre amis. Ces personnes qui ne prennent que rarement le train et surtout pas aux  heures de pointes, dissertent et proposent sans connaître la réalité du quotidien des usagers de la ligne Paris Caen Cherbourg, ni celle de  Paris Rouen Le Havre" indique l'UDUPC sur sa page Facebook

Plus de trains mais moins adaptés aux usages du quotidien

"Le projet de Plan de transport ferroviaire 2020 a été ajusté" indique la SNCF, "afin de répondre au mieux aux besoins de voyageurs identifiés lors de  rencontres avec les associations et en gare, ces dernières semaines". Si un effort réel a été fait le matin dans le sens Évreux-Paris, c'est le retour de Saint-Lazare le soir qui pose problème. C'est le constat que fait Marie-Pierre Belhomme.  Depuis janvier 1991, elle prend quotidiennement le train pour aller à Paris. "J'en ai ras le pompon" dit la navetteuse "la situation se dégrade, c'est de plus en plus compliqué, d'abord en termes de qualité de service, les trains sont en retour ou supprimés, le matériel est vieillissant". Le train de 7h08 à Évreux ce lundi matin a  par exemple été supprimé,  après l'agression d'une contrôleuse  en gare de Caen par une voyageuse,   parce que le train avait cinq minutes de retard. Ultime motif de courroux,  à partir de la mi-décembre, il n'y aura plus de train direct Paris-Évreux entre 18h08 et 19h30

Les trains directs entre Évreux et Paris ne sont plus compatibles pour assumer vies professionnelle et familiale" - Maris-Pierre Belhomme, navetteuse depuis 1991

Pour rentrer à leur domicile, les voyageurs pourront se rabattre sur les trains  de 18h30 et de 19h08 (respectivement 1h13 et 1h10 de trajet). Marie-Pierre Belhomme craint d'être "quasiment à coup sûr debout" dans un train bondé emprunté par des voyageurs qui descendront en gare de Mantes-la-Jolie, Bréval ou Bueil. Même inquiétude pour Gwendal Ropars. Il prend le train tous les jours à des horaires différents pour aller travailler à Paris. Avec la publication de la grille de horaires 2020, il est en train de voir avec son employeur pour changer d'horaires de travail. "J'aurai des difficultés pour arriver à 18h00 à Évreux, surtout le mardi pour récupérer mon fils à l'école" confie l'adhérent de l'UDUPC "et les autres jours, ça fait arriver pas avant 20h30".  Son employeur lui a proposé de télétravailler le vendredi, reste à trouver un arrangement pour les quatre autres jours de la semaine. 

Les usagers du train entre Évreux et Paris inquiets - Reportage de France Bleu Normandie

Les candidats aux élections municipales s'en mêlent

Premier à dégainer, Timour Veyri. La tête de liste Évreux ensemble, également conseiller régional de Normandie (Parti socialiste) a écrit au président du conseil régional de Normandie, Hervé Morin, pour dénoncer une dégradation inacceptable des conditions de déplacement en train entre Évreux et Paris. 

Pour Timour Veyri, "il faut soutenir le train"

Guillaume Rouger va dans le même sens. "Non à la suppression des trains directs ! Non au décalage des horaires qui vont rendre le quotidien des familles plus difficile ! " dit le candidat LaREM d'Évreux avance sur Twitter.

"La Normandie est le parent pauve du réseau ferré français" estime Guillaume Rouger

La députée de la 1re circonscription de l'Eure, Séverine Gipson, a également saisi le Président du conseil régional de Normandie, la SNCF et le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Avec la réaction de deux candidats aux élections municipales à Évreux en mars 2020, le dossier devient politique. En ligne de mire,  le maire Guy Lefrand (Les Républicains) qui est aussi vice-président du conseil régional en charge de l'aménagement du territoire. "Le Président de Région, Hervé Morin, me confirme qu’Évreux bénéficiera dès 2020 de 20 allers quotidiens vers Paris contre 16 actuellement et de 19 retours" explique Guy Lefrand dans un communiqué et d'indiquer que "les usagers ébroïciens bénéficieront d’une liaison supplémentaire le matin pour rejoindre Paris, par rapport à la grille rendue publique par la SNCF cet été. Ce train supplémentaire sera mis en service en mars 2020. Il quittera Évreux peu avant 7 h pour rallier - sans arrêt – Paris-Saint-Lazare en 1h10". Un nouvel horaire qui ne convainc pas Évreux ensemble. Ce train partira en effet d'Évreux à 6h48 pour arriver à Paris à 7h57, ce que ne comprend pas Marie-Pierre Belhomme "lorsqu'on voyageait en turbotrain, on était des turbo voyageurs, on mettait moins d'une heure. Aujourd'hui, pour un même voyage et une même distance, on met entre cinq et dix minutes de plus". Marie-Pierre Belhomme n'a de cesse d'alerter les élus depuis début septembre, une rencontre est prévue en mairie d'Évreux mercredi 30 octobre. La navetteuse réfléchit à la création d'un collectif pour faire valoir les droits des usagers de la gare d'Évreux. 

Le nouveaux horaires de train Paris-Évreux-Caen à partir du 15 décembre 2019

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu