Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A l'arrivée de l'hiver, attention à la visibilité sur la route

-
Par , France Bleu Maine

L'hiver arrive et avec lui les jours plus courts. Les trajets quotidiens vont bientôt se faire de nuit. L'occasion pour l'escadron de sécurité routière de la Sarthe de rappeler quelques consignes aux automobilistes.

L'opération de l'escadron de sécurité routière de la Sarthe a eu lieu au rond-point de l'Océane.
L'opération de l'escadron de sécurité routière de la Sarthe a eu lieu au rond-point de l'Océane. © Radio France - Sarah Calamand

Un feux abimé ou mal réglé, des pneus usés, ou un part-brise sale, ce sont autant de facteurs qui favorisent les accidents de la route par mauvais temps. Les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de la Sarthe organisent des opérations de prévention auprès des automobilistes pour les alerter sur les bons comportements à adopter à l'approche de l'hiver, comme avec cette automobilistes, qui n'avaient pas contrôlé ses pneux depuis longtemps. "Le témoin d'usure doit être beaucoup plus creux, lui explique un gendarme de l'escadron. Je vous conseille fortement de les changer. Avec la pluie, le verglas, niveau sécurité c'est zéro !"

Voir et être vu

L'autre ennemi, c'est la nuit, qui tiombe plus tôt dès l'automne. L'enjeu pour les gendarme, est de rappeler qu'il faut à la fois bien voir, et être bien vu des autres usagers de la route. Pour le capitaine Eric Ratton, commandant second de l'escadron, cela passe par la vérification de son équipement : "Il faut des feux qui sont en bon état, vérifier ses essuie-glaces, aussi, c'est très important." Autre élément : le gilet jaune réflechissant, obligatoire au moins à bord. L'escadron arrête trois jeunes hommes en scooter, et leur explique qu'avec leurs blouson foncés, ils ne sont pas bien visibles sur la route quand le jour tombe. Ils repartiront avec des gilets sur le dos, distribués par les gendarmes. 

Les cyclistes aussi concernés

Le gilet est surtout utilisé par les automobilistes en cas d'accident, si on doit stationné sur le bord de la route. Mais pour ceux qui préfèrent le vélo, il peut sauver des vies. "En 2019, 187 cyclistes ont perdu la vie dans un accident de la route, détaille le capitaine Eric Ratton. Lorsque la visibilité est insuffisante, temps de brouillard par exemple, on impose le port du gilet réfléchissant pour les cyclistes."

L'heure n'est pour l'instant qu'à la prévention, mais viendra celui de la répression pour les gendarmes. En voiture, comme en vélo, ne pas être bien équipé, c'est risquer une amende de 90 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess