Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A la campagne, on va cinq fois plus vite en voiture qu'en train ou en bus

-
Par , France Bleu

En zone rurale, prendre sa voiture est cinq fois plus rapide que les transports en commun sur les courtes distances (50 km). Chiffre avancé dans une étude de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) dévoilée mercredi.

Jeune dame à l'arrêt de bus
Jeune dame à l'arrêt de bus © Maxppp -

Faute de transport en commun suffisant, la dépendance à l'automobile est totale à la campagne. C'est le constat réalisé par l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST), dans une étude dévoilée mercredi par Le Figaro. 120  itinéraires tirés au sort dans trois pays (France, Espagne, Allemagne) ont été passés au crible.

Trois heures vingt pour faire cinquante kilomètres

L'étude de l'AQST montre que les difficultés sont les plus importantes sur les courtes distances

Pour rejoindre une ville située dans un rayon de 50 km, la durée moyenne des déplacements est de trois heures et dix huit minutes (198 minutes) contre 130 minutes en Espagne et 126 en Allemagne.

Une heure vingt perdue dans les correspondances

Ces délais s'expliquent par le temps perdu dans les correspondances. Dans nos campagnes, en moyenne, "les temps de transferts sur les trajets sont de 80 minutes" [une heure vingt] soit "près de deux fois plus long qu’en Allemagne et près de 30 minutes plus long qu’en Espagne"  indique l'ASQT. 

Les temps de trajets sont en conséquence 5,3 fois plus longs en transport en commun qu’en voiture, conclut l’étude. C'est quasiment deux fois plus important qu’en Allemagne et en Espagne.

Un bus ou un train par jour

Toujours sur les courtes distances de 50 km, l'ASQT note que les ruraux n’ont guère le choix des heures de départ ou de retour

En plus, une fois arrivé, il ne faut pas s'éterniser sur place. L’amplitude horaire proposée est en moyenne de 4h43 contre 12h40 en Espagne et de 13h25 en Allemagne. 

Mieux coordonner les horaires

Véritable talon d’Achille du transport en commun, ces temps de correspondance interminables pourraient s’améliorer à moindres frais.  Il suffirait que les compagnies de bus et les trains se mettent autour d'une table.

"Les différents transporteurs ou autorités coordinatrices pourraient sûrement mieux coordonner les horaires entre les différents modes de déplacements utilisés et réduire ainsi les temps de transfert. Ce travail collectif aurait un véritable impact positif sur la qualité du service" estime Alain Sauvant, le directeur de l’AQST, toujours dans Le Figaro.

Seule consolation, nous payons moins cher que nos voisins

Seul lot de consolation pour les Français : le prix. Toujours sur ces courtes distances de 50 km effectuées en transports en commun, en moyenne, nous payons 14,80 euros, contre 39,50 euros en Allemagne et 24,30 euros en Espagne.