Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - A Plaisance-du-Touch, une manifestation pour dénoncer les nuisances aériennes

-
Par , France Bleu Occitanie

Une centaine d'habitants de Toulouse et de communes de l'ouest de l'agglomération sont venus manifester ce samedi midi à Plaisance-du-Touch. En cause, les innombrables nuisances aériennes qui leur rendent la vie impossible depuis des mois.

Ils étaient une centaine à manifester au marché de Plaisance-du-Touch.
Ils étaient une centaine à manifester au marché de Plaisance-du-Touch. © Radio France - Marius Delaunay

Qu'ils soient de Daux, Lara, la Salvetat ou encore Plaisance-du-Touch, de nombreux habitants de l'ouest de l'agglomération toulousaine se sont rassemblés ce samedi midi pour montrer leur colère. Depuis des mois, la DGAC, la Direction Générale de l'Aviation Civile, expérimente de nouveaux couloirs aériens. Ce qui entraîne des nuisances sonores inédites dans plusieurs communes, principalement au Nord et à l'Ouest de Toulouse. 

Plusieurs collectifs se regroupent pour dénoncer toutes ces nuisances.
Plusieurs collectifs se regroupent pour dénoncer toutes ces nuisances. © Radio France - Marius Delaunay

Plus de 25 000 plaintes enregistrées

Depuis l'année dernière, plus de 25 000 plaintes ont été enregistrées par les associations et les collectifs qui luttent contre toutes ces nuisances aériennes. En cause, le bruit des avions qui passent au ras des habitations, mais aussi leur fréquence. " Ça commence très tôt le matin, on les entend et ils nous réveillent" s'insurge Rémi Demersseman, membre du collectif contre les nuisances aériennes de Plaisance-du-Touch. "Il y en a bien 100, 120 par jour. Depuis des mois, on les a tous au-dessus de nous, c'est ça qui nous rend fou". 

Une réunion avec la DGAC

Les différents collectifs souhaitent que la Direction Générale de l'Aviation Civile organise une concertation avec toutes les communes concernées par les nuisances pour revoir les couloirs aériens. Les collectifs comptent également envoyer une lettre à Elisabeth Borne, la ministre des Transports pour l'interpeller sur la situation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess