Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Saint-Médard-en-Jalles, le maire veut le tram et le bus à haut niveau de service

-
Par , France Bleu Gironde

Invité de France Bleu Gironde ce lundi matin, le nouveau maire de Saint-Médard-en-Jalles, Stéphane Delpeyrat a fait le point sur le dossier du bus à haut niveau de service, attendu "normalement en 2024" dans sa commune. Un équipement qu'il ne juge pas incompatible avec un futur tram.

Le maire de Saint-Médard-en-Jalles Stéphane Delpeyrat était dans les studios de France Bleu Gironde ce lundi matin.
Le maire de Saint-Médard-en-Jalles Stéphane Delpeyrat était dans les studios de France Bleu Gironde ce lundi matin. © Radio France - Radio France

Élu en juin 2020 face au sortant Jacques Mangon, Stéphane Delpeyrat, qui menait une liste d'union des gauches, a fait rebasculer Saint-Médard à gauche, comme avant 2014. Sur son bureau, le dossier sensible du désenclavement de sa commune, la sixième plus importante de la Métropole, la plus peuplée à ne pas avoir le tram. Mais avant le tram, c'est le bus à haut niveau de service (BHNS) qui devrait arriver dans le centre-ville puisqu'un nouveau dossier d’utilité publique est en cours. Si la première déclaration d'utilité publique avait été retoquée en 2018, "normalement, en 2024, ce bus devrait être en service", assure le maire de Saint-Médard, reprenant le calendrier prévisionnel de la Métropole.

Quoi qu'il en soit, pour Stéphane Delpeyrat, le désenclavement de Saint-Médard "est important pour nous". "Aujourd'hui, à Saint-Médard, le seul bus réellement efficace est la Liane 3, qui est très très empruntée". Pour le maire, le BHNS "va améliorer considérablement le confort et le temps de transport, puisqu'il faudra 50 minutes pour rejoindre directement la gare Saint-Jean avec des arrêts notamment à Mériadeck et place de la Victoire". Un bus qui sera électrique, précise-t-il sur France Bleu Gironde, avec des bornes de rechargement rapide qui vont être installées sur les quais de chaque station, et une recharge plus complète en bout de ligne. 

Un BHNS à 160 millions, un tram deux fois moins cher

"Le BHNS a un gros avantage sur le tram, c'est le cadencement" expliquant qu'il y aura davantage de bus que de trams, avec le même temps de parcours. Il est en revanche plus cher, précise Stéphane Delpeyrat. Le BNHS nécessite "des gros travaux de voirie", chiffrant le projet à 160 millions d'euros. Concernant le tram, le maire présente "un projet plus économique que le précédent", qui coûterait 80 millions d'euros. "Ce sont deux équipements très complémentaires", assure Stéphane Delpeyrat. 

Un exemple de bus à haut niveau de service, avec ses voies dédiées, dans la métropole de Metz.
Un exemple de bus à haut niveau de service, avec ses voies dédiées, dans la métropole de Metz. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

La ligne D devait, selon le premier calendrier arriver dans le centre-ville en 2022. Mais les travaux n'ont pas été lancés, et depuis, Bordeaux Métropole a basculé à gauche. Pas de quoi remettre en cause le projet, assure Stéphane Delpeyrat. "Le débat est terminé. Aujourd'hui, on attend la signature du DUP (dossier d’utilité publique) par madame la préfète, c'est en pré instruction. La procédure est finie, il n'y a plus aucune décision à prendre au niveau de la métropole. Contrairement aux autres projets de tramway dans la métropole, le nôtre, normalement, ne devra pas être remis en cause". La ville pourrait donc compter sur ces deux équipements, sans qu'aucune date n'ait été avancée pour le tram. 

A REVOIR - L'interview de Stéphane Delpeyrat sur France Bleu Gironde

Choix de la station

À venir dansDanssecondess