Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Toulouse, la Zone à Faible Émission rentre en vigueur pour avril-mai 2021

-
Par , France Bleu Occitanie

On connaît désormais les contours de la future ZFE, la Zone à Faible Émission qui devrait rentrer en vigueur à Toulouse dès avril-mai 2021. Elle comprendra la majeure partie des grands axes de circulation de la métropole et concernera les véhicules les plus polluants.

Le périphérique intérieur de Toulouse au niveau de La Cépière.
Le périphérique intérieur de Toulouse au niveau de La Cépière. © Maxppp - Nathalie Saint-Affre / La Dépêche du Midi

Comme une quinzaine d'autres villes en France régulièrement épinglées pour la qualité de l'air, Toulouse et sa métropole doivent désormais créer une ZFE, une Zone à Faible Émission. Et Toulouse se targue d'ailleurs une des ZFE les "plus ambitieuses" de France à en croire les élus qui portent le projet. Le projet doit d'ailleurs être voté ce jeudi en Conseil de métropole.

Un périmètre large

Cette nouvelle zone qui doit rentrer en vigueur dès avril-mai 2021 doit limiter de fait la présence des véhicules les plus polluants dans un périmètre bien précis. Il comprendrait l'ensemble de Toulouse intra-muros ainsi qu'une petite partie de Colomiers et Tournefeuille à l'ouest. 

Sont en effet compris dans cette nouvelle ZFE la rocade arc-en-ciel ainsi que le Fil d'Ariane. Et les véhicules les plus polluants devraient y être interdits graduellement au fil des années. 

En vert, le périmètre concerné par la future ZFE.
En vert, le périmètre concerné par la future ZFE. - Toulouse Métropole

Les véhicules les plus polluants ne seront pas bannis de cette zone dès l'application de la ZFE en 2021. L'interdiction se fera de manière graduelle : 

  • à partir de 2021, sont concernés les fourgonnettes et poids lourds Crit'Air 5 et NC
  • 2022, fourgonnettes et poids lourds avec la vignette Crit'Air 4 et 5
  • 2023, tous les véhicules, même légers, avec Crit'Air 4 et 5
  • 2024, tous les véhicules avec Crit'Air 3, 4 et 5.

À terme, près de 40 000 véhicules devraient être bannis de cette zone selon Toulouse Métropole. Une mesure nécessaire pour améliorer la qualité de l'air et réduire les quantités d'oxyde d'azote qui mettent encore aujourd'hui en danger la santé de plusieurs milliers de Toulousains. 

Des aides financières

Depuis le 15 octobre, un système de prime à la conversion est prévu pour tous ceux qui ne pourraient plus circuler dans la future ZFE. De 1.000 à 5.000 euros pour un particulier suivant ses conditions de ressource. Les aides peuvent atteindre 10.000 euros pour les entreprises et associations de moins de 50 personnes. 

Pour favoriser la transition énergétique, Toulouse Métropole mise aussi sur les transports en commun comme la future troisième ligne de métro, prévue pour 2028 ainsi que les pistes cyclables. Une nouvelle dizaine d'entre elles devraient voir le jour dans les années à venir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess