Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Le projet d’autoroute A31 bis en Lorraine

A31 bis : opération escargot contre la "saignée de Florange"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les opposants au projet de tracé d'A31 bis à travers Florange se donnent rendez-vous samedi pour une opération escargot sur l'autoroute. A quelques jours de l’ouverture du débat public, ils veulent maintenir la pression pour une autre solution.

Les opposants à l'A31 bis organisent une opération escargot samedi sur l'autoroute
Les opposants à l'A31 bis organisent une opération escargot samedi sur l'autoroute © Radio France - Rachel Noël

Moselle, France

F4, F10, F3... Ce n'est pas une bataille navale dans laquelle son engagés depuis plusieurs années les habitants et élus du Nord Mosellan. Derrière ce jargon technique et administratif se cachent les différentes hypothèses de tracé autoroutier d'"A31 bis", censé désengorger la traversée de Thionville. 

Alors que doit débuter durant l'automne la concertation publique sur ce vieux serpent de mer lorrain, les collectifs Paix à Florange, Napa 31 et l'association AGIRR FNAUT appellent à une vaste opération escargot, samedi 22 septembre, sur l'A31. 

Car ils rejettent catégoriquement la solution qui tiendrait la corde aux yeux des services de l'Etat : une liaison entre l'A30 et l'A31 à travers Florange. 

Ni traversée de Florange, ni péage

"C'est une saignée de Florange" dénonce Nadine Menzin, porte-parole du collectif Paix à Florange, invitée jeudi de France Bleu Lorraine. "Pour l'Etat, c'est la solution pratique : les emprises sont déjà réalisées. Mais nous n'en voulons pas." 

L'association milite pour une autre voie : celle d'une route qui passerait plus à l'Est, par Illange. Pas question non plus d'accepter l'instauration d'un péage. Les opposants militent pour l'augmentation de l'offre en matière de bus et de train, et soutient la création d'une troisième voie réservée aux covoiturage sur l'actuelle A31. 

Nadine Menzin, porte-parole du collectif Paix à Florange

Choix de la station

France Bleu