Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le projet d’autoroute A31 bis en Lorraine

A31 bis : quatre options dévoilées pour Metz-Luxembourg

mercredi 4 juillet 2018 à 19:44 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Quatre scénarios sont retenus pour désengorger l'A31 en contournant Thionville (la traversée de Florange reste bien d'actualité). Ces options seront soumises à l'avis du public et des collectivités locales cet automne. En ce qui concerne le segment Toul-Dieulouard, trois solutions sont sur la table.

Les différents scénarios pour l'A31 BIS seront soumis à consultation publique fin septembre.
Les différents scénarios pour l'A31 BIS seront soumis à consultation publique fin septembre. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Lorraine, France

Quel sera le trajet final de l'A31 bis ? Cette nouvelle portion d'autoroute qui contournerait Thionville et qui permettrait de désengorger l'A31 entre Nancy et le Luxembourg : là où circulent 80.000 voitures et 12.000 poids lourds tous les jours. Après de nombreuses réunions et cinq comités de pilotage, le préfet de la région Grand-Est, Jean-Luc Marx vient de valider les scénarios bientôt soumis à consultation publique.

Désormais, pour le contournement de Thionville, quatre options sont dévoilées : 

  1. le tronçon "historique" traversant la ville de Florange,
  2. une portion longeant la Moselle avant de contourner Thionville par l'ouest,
  3. un section située plus au sud que la traversée actuelle de Thionville
  4. un axe entre l'A30 et la zone portuaire pour, là aussi, traverser Thionville par l'ouest.

"Eviter la catastrophe"

Parmi ces options, il y a donc toujours cet itinéraire "F4" connu depuis des années et prévoyant la traversée de la ville de Florange. La seule solution qui, aujourd'hui, reste inenvisageable pour le maire Rémy Dick : 

"Si le tracé reste dans les tuyaux, la vile utilisera tous les moyens légaux juridiques pour faire tomber le projet. S'il faut faire traîner dix ou quinze ans de procédures judiciaires, la ville le fera."

"On s'est toujours prononcé pour l'A31 BIS donc on cherche des solutions, poursuit Rémy Dick. Mais ce qu'on ne peut pas accepter, c'est la traversée urbaine de Florange. Ce tracé qui coupe la ville en deux, à proximité de plusieurs milliers de Florangeois. On n'est pas là pour empêcher tout projet sur le territoire florangeois, on essaie juste d'éviter la catastrophe."

"Ce qu'on ne peut pas accepter, c'est la traversée urbaine de Florange," prévient Rémy Dick, le maire de Florange

L'élu annonce d'ores et déjà une mobilisation des différents collectifs opposés à cette traversée de Florange le deuxième samedi de septembre, juste avant le début de cette consultation publique. "C'est compliqué de faire des contournements, des élargissements et d'améliorer la mobilité de nos concitoyens car on crée, encore une fois, des nuisances, reconnaît le préfet de la région Grand-Est Jean-Luc Marx. 

"Je ne connais pas grande monde qui ait envie de voir la route qui borde son terrain élargie. Ce sont des données à manipuler avec franchise dans le dialogue et la concertation."

Cette consultation publique débutera à la fin du mois de septembre et doit durer entre deux et trois mois. Un bilan sera dressé au début de l'année 2019 pour aboutir à une éventuelle déclaration d'utilité publique (d'ici à 2021). 

Un tunnel sous Florange ? 

Il y aurait bien une autre solution estime le président de la communauté d'agglomération du Val de Fensch. Michel Liebgott plaide pour un tunnel sous Florange, même si cette option ne figure pas dans les quatre scénarios. D'autant que le prochain péage de l'A31 bis aurait très bien pu financer les travaux, explique-t-il. "C'est tellement rentable que les concessionnaires sont tous devant la porte et rentrent par la fenêtre, déclare le maire de Fameck. C'est la raison pour laquelle ont aurait pu être beaucoup plus exigeant et réclamer un tunnel. Le Luxembourg est en plein boum, on le voit sur l'immobilier, et on le verra sur les péages."

"Je trouve ça regrettable. L'Etat aurait pu faire des efforts au niveau de la qualité des infrastructures. On aurait pu faire monter les enchères tellement cette autoroute va être rentable."

"C'est tellement rentable que les concessionnaires sont tous devant la porte et rentrent par la fenêtre," selon Michel Liebgott

Un nouveau raccourci Toul-Dieulouard ?

Concernant le segment entre Toul et Dieulouard, plusieurs options sont sur la table : 

  1. -aménager l'A31 actuelle : "une option largement approuvée par les élus locaux", selon le préfet de région Jean-Luc Marx.
  2. -construire un nouvel axe entre Toul et Dieulouard (ici, deux tracés différents sont possibles).

L'ensemble des travaux entre Gye et Luxembourg pourraient dépasser le milliard d'euros, chiffre la préfecture. Tout aménagement sur place sera financé par le propriétaire maître d'ouvrage : l'Etat, soutenu par les collectivités. Pour toute construction nouvelle, le gouvernement a tranché : ce sera bien une concession et donc un péage.