Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le projet de l'A45 entre Saint-Étienne et Lyon

A45 : des élus font toujours le forcing pour voir un jour l'autoroute entre Lyon et Saint-Etienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La Région, le département de la Loire et Saint-Étienne Métropole réclament que la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) du projet d'autoroute, qui doit prendre fin l'an prochain, soit prolongée de 10 années.

Les bouchons très réguliers sur l'A47.
Les bouchons très réguliers sur l'A47. © Maxppp - Richard Mouillaud

Saint-Étienne, France

L'A45 ne fait pas partie des grands projets d'infrastructures soutenus par le gouvernement mais pour les élus cela ne veut pas dire que le projet soit totalement enterré. D'où la volonté de la Région, du département de la Loire et de Saint-Étienne Métropole de prolonger cette Déclaration d'Utilité Publique.  

Pour eux, les solutions alternatives que sont les travaux sur les tracés existants et le développement du ferroviaire ne suffiront pas à régler la question de la mobilité entre les deux villes les plus peuplées de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le communiqué

A 45 : la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de la Loire, Saint-Etienne Métropole demandent au gouvernement, qui n'a encore pas pris de décision sur ce projet, la prolongation de la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) 

Gaël Perdriau, Maire de Saint-Etienne, Président de Saint-Etienne Métropole, Dino Ciniéri, Député de la Loire, Conseiller spécial du président du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, représentant Laurent Wauquiez, Martine Guibert, Vice-présidente à la Région chargée des transports, Georges Ziegler, Président du Conseil départemental de la Loire et Christophe Guilloteau, Président du Conseil départemental du Rhône, ont participé, hier vendredi 24 mai, en préfecture de région, à une réunion de travail concernant l'A45 et plus généralement les infrastructures routières et ferroviaires. Ils répondaient à une invitation du Préfet de région, Pascal Mailhos, du Préfet de la Loire, Evence Richard et du Secrétaire général de la préfecture de Région, Guy Lévi. 

Lors de cette réunion de travail, le Préfet de région a confirmé qu'à ce jour, le gouvernement n'avait pris aucune décision concernant l'A 45, et a proposé de travailler non pas sur des alternatives à cette autoroute, mais sur des améliorations de l'existant dans les meilleurs délais. Le sujet des transports ferroviaires entre Saint-Etienne et Lyon a également été abordé : il a été convenu de travailler à la création de parkings relais à proximité des gares et à l'amélioration des transports publics connectés à ces dernières, à l'exemple de la nouvelle ligne de tramway à Saint- Etienne. Il a été aussi question d'augmenter la capacité du nombre de voyageurs dans les trains. Les élus présents ont par ailleurs demandé que soit amélioré grâce à des investissements sur les infrastructures, le temps de trajet en train entre Lyon et Saint-Etienne, de conserver les TGV actuels directs pour Paris, voire de pouvoir améliorer l'offre, et de donner une suite concrète à la demande d'une liaison directe entre Saint-Etienne et l'aéroport Saint-Exupéry, figurant au CPER, permettant là aussi de nouvelles dessertes TGV. 

Pour les infrastructures routières, le préfet de région a proposé d'améliorer les bretelles d'accès, de sorties, de créer de nouvelles bandes d'arrêt d'urgence sur certains tronçons, de développer l'information en temps réel, de créer deux fois deux voies sur la liaison A450 – A47, de fludifier le noeud routier de Ternay, et de doubler le pont de Givors. A l'issue de ces échanges, les élus de la Loire présents ont considéré que ces propositions d'amélioration sont acceptables en cas de réalisation de l'A45, mais demeurent insuffisantes si le gouvernement y renonçait. Pour cette raison, les élus ont demandé que le gouvernement prolonge la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) qui se termine à l'été 2020, de 10 ans.