Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Abaissement de la vitesse à 90 km/h sur la N13 entre Valognes et Cherbourg pour la sécurité des riverains

samedi 28 juillet 2018 à 12:18 Par Victoria Koussa, France Bleu Cotentin

Depuis des décennies, des riverains, qui ont depuis leur maison un accès direct sur la nationale 13, ont la boule au ventre en rentrant et sortant de chez eux. Face aux nombreux accidents, le préfet de la Manche décide, le temps des travaux des chemins de substitution, de baisser la vitesse.

(Photo d'illustration) - La vitesse va baisser sur la nationale 13 entre Valognes et Cherbourg
(Photo d'illustration) - La vitesse va baisser sur la nationale 13 entre Valognes et Cherbourg © Maxppp - ,

Valognes, France

"Cela ne fera perdre aux automobilistes que 58 secondes sur leur trajet", promet Jean-Marc Sabathé, préfet de la Manche. Il a annoncé vendredi 27 juillet 2018 l'abaissement de la vitesse à 90 km/heures entre Valognes et Cherbourg à la Toussaint. Le but : offrir un peu plus de sécurité aux riverains qui ont un accès direct sur la nationale le temps des travaux destinés à sortir de chez eux par un autre chemin. 

Des échéances pour les travaux

Lors du comité de pilotage du suivi des travaux organisé à la mairie de Valognes vendredi après-midi, les maires des villes concernées par le passage de la nationale 13, le préfet et la direction des routes ont annoncé la fin des travaux pour 2023/2024. 

Une première phase est réalisée en ce moment à Tollevast, Brix et Saint-Joseph pour la création des voies de substitution et de desserte pour les habitations concernées. Une deuxième sur d'autres axes de ces communes va nécessiter de nouvelles études et de déclaration d'utilité publique au cas par cas, d'où le délai plus long de la réalisation des travaux. 

Une route très accidentogène

Principale motivation de l'abaissement de la vitesse de 110 à 90 km/heures le temps des travaux : éviter les excès de vitesse responsables de la plupart des accidents de la route sur la N13. 

Ils sont en hausse ces dernières années entre Cherbourg et Valognes : 18 corporels dont trois morts et 17 blessés hospitalisés entre 2008/2017 (la plupart entre un véhicule lent, donc des riverains, et un rapide). C'est 70% au-dessus de la moyenne nationale sur les routes secondaires.

Comme coercition, la préfecture de la Manche entend renforcer le contrôle radar avec un en plus que celui déjà existant. Les radars embarqués seront aussi présents dès la rentrée.