Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Acheter son ticket de bus par SMS : une première en Ile de France, expérimentée en grande couronne à la rentrée

lundi 30 juillet 2018 à 3:35 Par Nathalie Doménégo, France Bleu Paris et France Bleu

A partir du 1er septembre 2018, il sera possible d'acheter son ticket de dépannage sur certaines lignes en Ile France, sans le réclamer au chauffeur. Le paiement s'effectuera en envoyant un SMS. Cette expérimentation est une première en Ile de France, lancée par Ile de France Mobilité.

Nouvelle expérimentation à bord des bus de la grande couronne : l'achat du ticket de dépannage par SMS
Nouvelle expérimentation à bord des bus de la grande couronne : l'achat du ticket de dépannage par SMS © Maxppp - Claude Prigent

Île-de-France, France

Bonne nouvelle : si vous êtes en manque de ticket et de monnaie lorsque vous montez dans le bus, vous n'aurez plus besoin de vous adresser au chauffeur pour lui en réclamer un contre la somme de 2 €, coût du "ticket de dépannage". A partir du 1er septembre, sur certaines portions de lignes de bus de la grande couronne, il sera possible d'envoyer un mot clé et de l'envoyer par SMS au 93 100. 

C'est une première en Ile de France. L'expérimentation, lancée par Ile de France Mobilité, a pour objectif de lutter contre la fraude et de fluidifier le trafic. Elle doit durer un an, et sera soit renouvelée pour une année soit étendue sur le territoire Francilien.

Fluidifier le trafic et limiter les fraudes

Au lieu d'acheter un ticket à 2€ au conducteur, vous pourrez envoyer un mot clé, visible à l'arrêt de bus, au 93 100, et vous recevrez en retour, par SMS, le bon d'achat dématérialisé. Il sera débité non pas sur votre compte en banque  mais sur la facture téléphonique de votre opérateur. 

Petit bémol de l'expérimentation : seuls les clients d'Orange, de Bouygues et de SFR pourront en bénéficier. Free n'ayant pas accepté de participer à cette expérimentation. 

L'objectif est double :  fluidifier le trafic, en évitant au chauffeur de perdre du temps à rendre la monnaie, ce qui parfois occasionne des embouteillages lors de la montée dans le bus.  Et il s'agit également de réduire la fraude : Ile de France Mobilité s'est aperçue que certains usagers ne payaient pas parce qu'ils n'avaient ni ticket, ni monnaie sur eux. Notamment les jeunes pour qui payer par smartphone est plus simple. 

Le choix de ce test sera appliqué dans les quatre départements de la grande couronne (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne et Val d'Oise), sur des portions de 7 lignes de bus, notamment là où les portions ont été définies dans des zones où l n'y pas de guichet ou de bureau de tabac à proximité permettant l'achat de tickets.