Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aéroport de Tours : la démission de Emmanuel Denis alimente la polémique entre les collectivités locales

-
Par , France Bleu Touraine

La démission de Emmanuel Denis de la présidence du syndicat mixte de l'aéroport de Tours-Val-de-Loire sème le trouble et alimente la polémique au sein des collectivités locales qui subventionnent la compagnie Ryanair. Le maire de Tours et vice- président de la Métropole estime avoir été calomnié.

 Par convention, Ryanair est lié à l'aéroport de Tours jusqu'en 2023.
Par convention, Ryanair est lié à l'aéroport de Tours jusqu'en 2023. © Maxppp - Toms Kalnins

La démission de Emmanuel Denis de la présidence du syndicat mixte de l'aéroport de Tours-Val-de-Loire alimente encore un peu plus la polémique autour de l'avenir de l'aéroport. Le maire écologiste de Tours (vice-président de la Métropole), qui s'est toujours opposé au financement public du transport de voyageurs, aurait bien demandé (selon nos sources) l'arrêt des lignes vers Marrakech et Marseille dans le but d'économiser deux millions d'euros mais sans consulter les présidents de la métropole, de la région et du département, d'où cette polémique qui l'aurait conduit a démissionner. Ce souhait de mettre à l'arrêt ces deux destinations n'est pour le moment pas suivi d'effet. 

Victime d'une campagne de calomnies ?

Pour expliquer sa démission, Emmanuel Denis évoque une campagne de calomnies à son encontre, campagne relayée, selon lui, par la presse. On sait que dans les rangs de sa majorité (notamment les écologistes), on est farouchement opposé au financement public d'une compagnie aérienne privée. Selon Emmanuel Denis, il faut développer les vols de passagers à destination de Tours et non ceux qui sont au départ comme les lignes vers Marrakech et Marseille.

Quid des destinations aériennes en 2021

A ce jour on ne sait pas si les destinations de cet été vers le Maroc ou le sud de la France seront ou non maintenues comme on ne connaît toujours pas quelles seront les destinations pour toute l'année 2021. Le contrat avec Ryanair n'a toujours pas été renouvelé, des décisions qui sont entre les mains des trois collectivités locales, décisions qui seront prises, en principe, dans les jours qui viennent.

Pour rappel, les trois collectivités locales, Métropole, Région Centre-Val-de-Loire et département d'Indre-et-Loire versent chaque année environ trois millions d'euros de subventions publiques à l'aéroport et à Ryanair.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess