Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Aéroport : l'assemblée générale de l'Acipa a fait le plein ce week-end

lundi 27 novembre 2017 à 5:11 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

Les partisans et les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont mobilisés ce weekend pour maintenir la pression avant la publication début décembre du rapport des médiateurs. Ce rapport était au centre des débats à l'assemblée générale de l'Acipa.

305 adhérents ont participé à l'assemblée générale de l'Acipa
305 adhérents ont participé à l'assemblée générale de l'Acipa © Radio France - Emmanuel Sérazin

Sucé-sur-Erdre, France

Après avoir multiplié les consultations ces derniers mois, les médiateurs vont rendre leur rapport au début du mois de décembre. Et selon plusieurs sources, le Président de la République et le Premier Ministre devraient trancher cet épineux dossier avant Noël, sans doute aux alentours du 15 décembre. Après des années de mobilisation des pros et des antis, le verdict est tout proche. Alors chaque camp a profité du weekend pour maintenir la pression.

Les partisans du transfert simulent un crash en centre-ville...

Les premiers à dégainer étaient les partisans du déménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique vers Notre-Dame-des-Landes. Samedi matin, trois associations ont organisé une manifestation symbolique sur le parvis de la cathédrale Saint-Pierre : le crash d'un avion en plein centre-ville. L'avion en question était composé d'une soixantaine de panneaux en polystyrène portés par autant de figurants. Devant 600 personnes, l'avion s'est disloqué sur le parvis de la cathédrale, tandis que les passagers se transformaient en victimes. Les organisateurs ont misé sur l'argument de la sécurité, en demandant la fin du survol de la ville de Nantes par les avions de ligne.

Des dizaines de corps gisaient symboliquement sur le parvis de la cathédrale - Radio France
Des dizaines de corps gisaient symboliquement sur le parvis de la cathédrale © Radio France - Emmanuel Sérazin

... pendant que les opposants organisaient des randonnées sur la ZAD

Dimanche, c'était au tour des opposants au transfert de l'aéroport de faire entendre leurs arguments. Ils proposaient "une journée de BALZADE", en organisant des randonnées à travers la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, pour montrer au grand public toute la richesse du site sur le plan écologique. Plusieurs circuits étaient proposés, sous un grand soleil, mais dans un froid glacial.

Plus de 300 participants à l'AG de l'Acipa

Plus discrets, les membres de l'Acipa tenaient leur assemblée générale samedi après-midi, à Sucé-sur-Erdre. 305 adhérents à jour de cotisation sont venus écouter le bilan de cette dernière année de mobilisation, 17 ans après la création de cet Atelier Citoyen. Le rapport des médiateurs était au centre des débats. A ce sujet, les dirigeants de l'Acipa ont le sentiment d'avoir pu exposer aux médiateurs tous les arguments visant à montrer que le maintien de l'aéroport à Nantes-Atlantique serait la meilleure solution. Alors, à quelques semaines du verdict, comment va le moral des troupes ?