Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Aéroport Toulouse-Blagnac : les plaintes pour nuisances sonores se multiplient

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie, France Bleu

En à peine deux mois, le CCNAAT (collectif contre les nuisances aériennes dans l'agglomération toulousaine) a recensé près de 5.000 plaintes de riverains sur son site internet. Cette forte augmentation serait liée à la mise en place de nouveaux couloirs aériens à Toulouse-Blagnac.

Un Airbus A380 en vol. Août 2019.
Un Airbus A380 en vol. Août 2019. © Radio France - Benjamin Fontaine

Les plaintes contre les nuisances de l'aéroport Toulouse-Blagnac se multiplient, notamment depuis mai 2019. Le CCNAAT (collectif contre les nuisances aériennes dans l'agglomération toulousaine) permet aux habitants de faire remonter des problèmes liés et au bruit et selon sa présidente, Chantal Beer Demander, invitée de France Bleu Occitanie ce lundi 24 février, à 7h45, "on est passé d'une centaine de plaintes à plus de 5.000".

Des nouvelles communes touchées par les nuisances

La faute notamment à des trajectoires modifiées. Ainsi, dans plusieurs communes du sud et de l'ouest toulousain, les riverains ont vu débarquer dans leur ciel des avions, "150 par jour parfois" à Ramonville, au-dessus du jardin de René Boudet. "Avant il n'y avait que mon quartier qui voyait passer quelques avions, maintenant tout Ramonville est concerné", notamment la nuit, avec jusqu'à une dizaine de passage, à 80 décibels de moyenne, entre 22 heures et 6 heures. "On doit dormir les fenêtres ouvertes même l'été", "j'ai mis du double vitrage", "dans le jardin on s'arrête de parler", voilà des phrases qui décrivent assez bien le quotidien des habitants.

Un enjeu pour les municipales

Dans d'autres communes, des collectifs sont actuellement en train de voir le jour, comme à Frouzins. "Depuis qu'ils ont changé les couloirs aériens, on a des nuisances quand il y a du vent d'autan (les avions décollent dans des directions différentes en fonction du vent)", témoigne une habitante. Elle a changé ses habitudes : "maintenant quand je regarde la météo des jours à venir, je me renseigne surtout sur le vent". Elle a aussi demandé une réunion au maire de sa ville : les nuisances vont certainement devenir un enjeu pour les élections municipales. "C'est LE thème qui est abordé dans toutes les réunions publiques à Ramonville", témoigne René Boudet.

Les revendications du collectif 

La présidente du CCNAT, Chantal Beer Demander, demande aussi aux candidats aux municipales de se positionner. Pour elle, "il faut contraire cet aéroport, limiter les mouvements, enlever les vols de nuit." . Le CCNAAT demande aussi l'arrêt des expérimentations menées par l'aviation civile.

Cette problématique vous a beaucoup fait réagir sur facebook : 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess