Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Agglo bayonnaise : le tram'bus entre bientôt en service

Le lundi 2 septembre, le nouveau véhicule 100 % électrique du réseau Chronoplus emmènera ses premiers voyageurs sur la ligne 1, entre Bayonne et Biarritz. A l'occasion de sa "marche à blanc", nous vous proposons de monter à bord.

Le trambus ici à son terminus à Biarritz, station Javalquinto, près de l'office de tourisme
Le trambus ici à son terminus à Biarritz, station Javalquinto, près de l'office de tourisme © Radio France - Andde Irosbehere

Pays Basque, France

Avec lui, l'agglomération bayonnaise va vivre une révolution dans ses transports en commun, promet le Syndicat des mobilités. Dans 4 semaines, le lundi 2 septembre, vous pourrez enfin emprunter le tram'bus. Le fameux bus "à haut niveau de service" tant attendu entrera en service sur la ligne 1, celle qui relie les hauts de Bayonne au centre ville de Biarritz, en passant par le centre commercial BAB 2 et le centre-ville d'Anglet.

Les essais entrent maintenant dans leur dernière ligne droite. Depuis un mois, le véhicule s'offre une "marche à blanc" : il circule dans ses conditions réelles d'exploitation, mais sans voyageur, pour s'assurer que tout fonctionne bien. Accostage, rampe pour les personnes à mobilité réduite, recharge ... tout est vérifié. Il y a également eu des exercices de remorquage du tram'bus, au cas où il tomberait en panne.

"Le véhicule est fiable"

De panne, justement, il en a été question début juin, à Bayonne. Les automobilistes s'en souviennent : l'immobilisation de l'un des véhicules dans une zone en plein travaux avait provoqué de gros embouteillages. Depuis, les défaillances ont été corrigées, et durant cette marche à blanc, tout fonctionne très bien, assure le Syndicat des mobilités de la Communauté d'agglomération Pays basque.

"Nous n'avons aucun retour de la part des conducteurs", indique Claude Olive, maire d'Anglet et président du syndicat. "Le constructeur Irizar est à nos côtés, et aujourd'hui force est de constater que cela fonctionne. Le véhicule est fiable, et nous serons au rendez-vous le 2 septembre."

Roulant avec des pneus sur des voies dédiées, ce nouveau moyen de transport 100 % électrique a le design d'un tramway, et promet à ses utilisateurs une fréquence élevée. En France, seule la ville d'Amiens s'en est équipée pour l'instant. 

Reportage à bord du trambus, en sons et photos :

D'ici sa mise en service, la marche à blanc va s'intensifier. A partir du 8 ou 9 août, les systèmes de priorités au feu vont fonctionner, et le véhicule pourra rouler sur toute la ligne 1, avec la fin des travaux en centre-ville de Bayonne. 

Quant à la ligne 2, celle qui reliera Tarnos au sud de Bayonne, son chantier se poursuit. Elle sera en partie opérationnelle début 2020. Le coût total du projet s'élève à 168 millions d'euros. En tout, pour l'instant, ce sont 103 des 275 conducteurs du réseau Chronoplus qui ont été formés à la conduite du tram'bus.