Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Agrandissement de la route Saint-Lô - Coutances : les riverains s'inquiètent

-
Par , France Bleu Cotentin

Le Département projette d'agrandir la route Saint-Lô/ Coutances pour en faire une "3 voies" sur 80% du tracé, d'ici une dizaine d'années. Une enquête vient de débuter auprès des automobilistes pour connaître leurs habitudes. Les riverains, eux, craignent de voir leurs maisons détruites.

Gwenaelle et Hervé David vivent depuis 27 ans dans cette maison le long de la route Saint-Lô/Coutances
Gwenaelle et Hervé David vivent depuis 27 ans dans cette maison le long de la route Saint-Lô/Coutances © Radio France - Lucie THUILLET

Manche, France

L'enquête auprès des automobilistes a débuté sur les axes du centre-Manche. Les conducteurs sont arrêtés pour répondre à quelques questions : D'où venez-vous ? Où allez-vous ? A quelle fréquence faites vous ce trajet ? C'est une enquête commandée par le Département de la Manche, pour mieux connaitre les flux de circulation et les habitudes des automobilistes, notamment sur l'axe St-Lô Coutances, en prévision des gros travaux qui s'annoncent. D'ici 10 ans, cette route sera agrandie sur 80% du tracé, pour devenir une 3 voies à 110 km/h avec un terre-plein central et des créneaux de dépassement, en alternance, dans les 2 sens.

Des maisons rachetées et démolies ?

Une quarantaine de maisons pourraient être achetées pour être détruites, le long du parcours. Les riverains s'inquiètent et s'étonnent de ne pas avoir d'informations du Département. 

C'est stressant, car on ne sait rien officiellement, ce sont des bruits. Mais il y a trois semaines, un géomètre a posé des jalons dans notre cour. Ca fait 30 ans que j'habite ici, c'est toute ma vie. Ma mère habite à côté, je m'occupe d'elle. Si nos maisons sont détruites, comment allons nous faire ? s'interroge Maryse qui vit le long de la route, sur la commune de Camprond.

Notre maison risque d'être détruite car de l'autre côté de la route, ils ne peuvent pas agrandir, il y a la voie de chemin de fer. Mais on nous cache tout, c'est à nous d'aller chercher les informations, regrette Hervé David, un autre riverain.

Une quarantaine de maisons situées le long de la route Saint-Lô/Coutances pourraient être concernées - Radio France
Une quarantaine de maisons situées le long de la route Saint-Lô/Coutances pourraient être concernées © Radio France - Lucie THUILLET

Des relevés topographiques en cours

Ces riverains reprochent au conseil Départemental de n'avoir, pour l'instant, aucune information sur leur devenir. Mais avant, il faut déterminer le tracé  et c'est pour cela que des relevés topographiques sont en cours, explique Jean Morin, premier vice-président du Département : 

On ne va pas les inquiéter à l'avance. Certaines habitations ne pourront pas rester à l'évidence mais d'autres ne seront peut-être pas concernés.  L'objet de ces travaux, c'est de consommer le moins de terres agricoles possible et d'utiliser le tracé actuel autant que faire se peut.

Le projet de tracé pourrait être déterminé d'ici la fin de l'année.

L'inquiétude des riverains et la réponse de Jean Morin, premier vice-président du conseil départemental