Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Air Corsica célèbre ses 30 ans

-
Par , France Bleu RCFM

Nous retraçons l'aventure de la compagnie régionale, avec Philippe Ceccaldi, la cheville ouvrière de sa création, en 1989.

La compagnie aérienne régionale est née en 1989
La compagnie aérienne régionale est née en 1989 © Radio France

Ajaccio, Corse, France

Directeur d'aéroport pendant plus de 15 ans, Philippe Ceccaldi a d’abord entendu les doléances des passagers qui se plaignaient notamment du manque de fréquence sur le bord à bord, à savoir les liaisons avec Nice notamment effectuées à l’époque par les compagnies Air France et Air Inter. 

Des doléances qui sont remontés jusqu’au ministère des Transports, sous la présidence de Valery Giscard d’Estaing : « le ministre s’appelait Joël Le Theule et je l’avais entendu dire qu’il fallait régionaliser les transports. Je ne savais pas à l’époque s’il voulait agir ou s’il s’agissait d’une injonction. Voyant qu’il ne faisait rien, j’ai pensé qu’il nous fallait agir ».

Elu en 1982 au sein de la première Assemblée de Corse, Philippe Ceccaldi assiste d’abord, en 1984, à la naissance de l'office des transports, grâce auquel il a accès aux chiffres des compagnies aériennes titulaires de la continuité territoriale : « je me suis rendu compte qu’elles étaient déficitaires. A partir de là, l'idée d'une compagnie aérienne régionale, avec des avions adaptés aux courtes distances, sera mon cheval de bataille ». 

Philippe Ceccaldi, cheville ouvrière de la naissance de la compagnie aérienne régionale - Maxppp
Philippe Ceccaldi, cheville ouvrière de la naissance de la compagnie aérienne régionale © Maxppp - Pierre-Antoine Fournil

Un chemin long et tortueux

C’est en 1988 que Philippe Ceccaldi demande au président de l’assemblée de pouvoir présenter son projet de compagnie régionale : « tout le monde trouvait l’idée loufoque à l’époque… le chemin a été long et tortueux pour y arriver… Après 2 essais infructueux, j’ai finalement eu gain de cause et réussi à faire voter ce projet par mes collègues, à la fin de l'année 1988. Je les ai convaincu notamment avec des arguments politiques : je suis le premier à avoir affirmé que la région devait _avoir la maîtrise des transports_, secteur stratégique ».

La CCM était née. Devenue depuis Air Corsica, la compagnie n’a cessé de croître ; après Nice, elle s’est positionnée sur Marseille, puis Paris. Avec des avions plus petits que ceux d’Air France ou d’Air Inter. Plus petits donc plus économiques et plus écologiques, ce qui a permis à la compagnie d’engranger tout de suite des bénéfices : « autre innovation à l’époque, pour motiver les salariés, j’ai décidé de les intéresser à ces bénéfices, je crois que cela a bien fonctionné », assure Philippe Ceccaldi.
 

Enfin, les accusations d’utilisation de l’outil à des fins électoralistes, notamment via des embauches, fait sourire Philippe Ceccaldi : « il a bien fallu embaucher, et si ces personnes, reconnaissantes ont voté pour moi, je ne peux pas le leur reprocher, mais les choses ne se passaient pas dans l’autre sens, je n’ai pas embauché des gens parce qu’ils votaient pour moi. D’ailleurs, avant que nous ne mettions en place les formations nécessaires dans l’île, _les premiers pilotes, les premiers techniciens ont été recrutés sur le continent_, ils ne votaient même pas en Corse », conclut Philippe Ceccaldi.

L'intégralité de l'ITW de Philippe Ceccaldi : 

Philippe Ceccaldi, créateur d'Air Corsica

Choix de la station

France Bleu