Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Air France reprend la ligne Castres-Paris mais sous-traitera ses vols

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie

Le syndicat mixte de l'aéroport Castres-Mazamet vient d'annoncer qu'Air France allait exploiter la ligne aérienne entre Castres et la capitale à partir du 1er juin. La compagnie française va sous-traiter les vols à une compagnie slovène.

L'aéroport de Castres-Mazamet a accueilli 47.000 voyageurs en 2018.
L'aéroport de Castres-Mazamet a accueilli 47.000 voyageurs en 2018. © Radio France - Sandrine Morin

Castres, France

Alors que l’Etat a promis, le mois dernier, d’apporter pour le fonctionnement de l'aéroport de Castres-Mazamet 4 millions d’euros, le propriétaire de l'infrastructure a désigné ce 25 avril le nouvel exploitant de la principale ligne. C'est Air France qui exploitera les trois allers-retours quotidiens pendant quatre ans. La ligne était desservie par Hop!, la filiale à bas coûts de la compagnie.  

Des vols sous-traités à une autre compagnie

Air France a damé le pion au Normand Chalair, spécialiste des liaisons régionales. Mais les avions et les équipages ne seront sans doute pas Air France puisque la compagnie compte sous-traiter à Aéro 4M, compagnie aérienne de droit slovène qui appartient au groupe d'aviation français Regourd Aviation. La pratique est fréquente pour certains vols nationaux, et dans de nombreux petits aéroports régionaux comme celui d'Aurillac où là aussi les slovènes opèrent au nom d'Air France. Toutefois, les équipages seront basés dans le Tarn et non plus à Paris, un atout pour la ponctualité et l'économie locale.

Au centre (3e à droite), Michel Dhomps le président du Syndicat mixte de l'aéroport Castres-Mazamet. - Radio France
Au centre (3e à droite), Michel Dhomps le président du Syndicat mixte de l'aéroport Castres-Mazamet. © Radio France - Magalie Lacombe

Comme avant, trois liaisons quotidiennes vers Paris Orly seront assurées. À partir du 1er juin prochain, elles auront pour heures de départ de Castres du lundi au vendredi 06h50, 11h15 et 08h10. Les vols depuis la capitale jusqu'à Castres partiront d'Orly à 08h50, 15h45 et 20h10.  Un aller-retour sera assuré le dimanche soir.

3% maximum de retards et d'annulations

L'aéroport de Castres-Mazamet a enregistré 47.000 voyageurs l'an dernier et se réjouit d'une augmentation de 20% durant les quatre premiers mois de l'année par rapport à la même période, l'an dernier. Mais 11% des vols Castres-Paris ont été retardés l'an passé, ce qui en a fait l'une des lignes les plus perturbées de France. Air France s'engage, dans ce nouveau contrat, à ne pas dépasser 3% de retards ou d'annulations.

Les collectivités (le conseil régional, le conseil départemental du Tarn et les collectivités qui financent le syndicat mixte) vont subventionner la ligne à hauteur de 8.8 millions d'euros, ce qui représente la demande d'équilibre (l'écart entre les recettes et les dépenses généré par le vol).

Choix de la station

France Bleu