Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Albert : premier passage réussi pour l'Airbus Béluga XL

-
Par , France Bleu Picardie

Le nouveau géant des airs d'Airbus s'est posé sur le tarmac de l'aéroport Albert-Picardie avant de repartir ce mercredi 25 novembre.

L'aéroport Albert-Picardie a accueilli pour la première fois l'avion Airbus Béluga XL
L'aéroport Albert-Picardie a accueilli pour la première fois l'avion Airbus Béluga XL - SMAAP

Un petit tour et puis s'en va pour l'Airbus Béluga XL ! Cet avion-cargo géant, de 63 mètres de long, et d'un poids de 227 tonnes, est resté un peu plus de 24h en Picardie.

Arrivé mardi sur le tarmac de l'aéroport Albert-Picardie, le Béluga XL est reparti ce mercredi 25 novembre en milieu d'après-midi, direction l'ouest de la France et le site industriel de Saint-Nazaire. A son bord des pointes avant, des nez des Airbus A330 et A350, fabriqués dans les ateliers du sous-traitant Stélia à Méaulte.

L'Airbus Béluga XL, avant le décollage de l'aéroport Albert-Picardie
L'Airbus Béluga XL, avant le décollage de l'aéroport Albert-Picardie © Radio France - Alexandre Lepère

Un décollage sans public

Confinement oblige, le décollage du Béluga XL s'est fait sans public extérieur. Seuls étaient présents les élus, des pompiers, le personnel de l'aéroport et des membres d'Airbus, qui ont effectué les dernières vérifications avant le départ.

Au total, l'aéroport d'Albert a effectué 6 mois de travaux, pour accueillir l'appareil, 800 000 euros d'investissements qu'Airbus a co-financé. Mais le jeu en valait la chandelle pour Virginie Caron-Decroix présidente du SMAAP, le Syndicat Mixte de la régie de l'Aéroport d'Albert-Picardie. "Tous les tests réalisés sur l'appareil" à l’atterrissage et au décollage "se sont bien déroulés" confie celle qui est aussi la vice-présidente du Conseil départemental de la Somme.

La venue de ce Béluga XL permet en tout cas de croire en l'avenir, malgré le difficile contexte économique et des licenciements à la chaîne chez les sous-traitants de Stelia dans le bassin d'Albert-Méaulte.

Claude Cliquet le maire d'Albert reste optimiste : "il y a des difficultés économiques et des licenciements", mais "il faudra demain transporter des pointes d'avion dans les mêmes proportions qu'avant la crise".

De quoi stimuler l'activité de Stelia : "il faut continuer à être fier de fabriquer des avions : ça va repartir" appuie Claude Cliquet.  Une prochaine venue du Beluga XL en 2021 est en tout cas envisagée selon l'aéroport d'Albert-Picardie. Avec du public cette fois, espérons-le !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess