Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Pourçain Sioule Limagne attend le retour de la ligne ferroviaire Bordeaux-Lyon

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Fermée en 2014, la ligne ferroviaire transversale Bordeaux-Lyon devrait bientôt renaître. Un projet porté par Railcoop, la première coopérative ferroviaire de France qui a fait étape à Gannat dans l'Allier.

La ligne Bordeaux Lyon a été fermée en 2014.
La ligne Bordeaux Lyon a été fermée en 2014. © Radio France - Claudie Hamon

Le territoire de Gannat attend avec impatience la renaissance de cette ligne Lyon-Bordeaux.  "On pense qu'il y a un vrai besoin" explique Alexandra de Bézieux, directrice générale déléguée de Railcoop. "Avec trois allers retours par jour, on espère transporter 690 000 voyageurs par an."

Pour l'instant, la coopérative compte plus de 2 300 sociétaires, essentiellement des particuliers mais aussi des entreprises et des collectivités territoriales. Gannat est d'ailleurs l'une des premières collectivités avec la com com de Saint-Pourçain Sioule Limagne à adhérer à Railcoop. Pour que la coopérative devienne une entreprise ferroviaire, il faut qu'elle atteigne un capital de 1 million 5 euros, avec ses 750 000 euros, elle peut tout de même opérer du fret, dès l'année prochaine. 

Les membres de Railcoop et les élus de la com com Saint-Pourçain Sioule Limagne à Gannat.
Les membres de Railcoop et les élus de la com com Saint-Pourçain Sioule Limagne à Gannat. © Radio France - Claudie Hamon

Serge Maume, le maire de Bègues est né à Gannat il y 70 ans, il se souvient d'une gare autrefois très vivante. "A l'époque, il y avait au moins 150 personnes qui travaillaient sur le site. Il y avait aussi une vraie activité commerciale, des restaurants, et autour, les hôtels étaient pleins."

L'hôtel des deux Réseaux retrouvera-t-il son lustre d'antan ?
L'hôtel des deux Réseaux retrouvera-t-il son lustre d'antan ? © Radio France - Claudie Hamon

Serge Gatignol, 2ème adjoint chargé de l'urbanisme, des bâtiments et de la voirie confirme le potentiel de cette gare de Gannat. "Elle a gardé toute sa structure. Il y a des voies pour les trains de voyageurs et des bâtiments pour le fret qui ne demandent qu'à être exploités."

L'espace fret de la gare de Gannat.
L'espace fret de la gare de Gannat. © Radio France - Claudie Hamon

A l'heure de la mobilité durable, cette ligne est surtout un atout supplémentaire pour l'attractivité du territoire. Véronique Pouzadoux, maire de Gannat et présidente de la com com Saint-Pourçain Sioule Limagne en est convaincue. "Gannat a toujours été un carrefour de territoires entre le Puy-de-Dôme, entre l'Allier, entre langue d'Oc et langue d'Oïl.  Et ce projet Railcoop est pour nous un moyen de mobilité complémentaire, un argument pour inciter les gens à venir et à s'installer sur notre territoire. Il faut qu'on se mobilise pour que ce ne soit pas juste une terre de passage mais bien une terre d'arrêt.

Il faudra 6h47 pour parcourir les 639 km entre Bordeaux et Lyon, via Limoges et Gannat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess