Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier: tous les services de l'Etat mobilisés pour des contrôles sur la RCEA

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La préfète de l'Allier a organisé des contrôles aléatoires ce mardi matin sur l'aire de Pierrefite-sur-Loire, sur la RCEA. Gendarmes, douaniers, DIRRECTE, DREAL, tous les services de l'Etat étaient mobilisés.

Les contrôles sur l'Aire de Pierrefitte-sur-Loire
Les contrôles sur l'Aire de Pierrefitte-sur-Loire © Radio France - Emmanuel Moreau

Les gendarmes portaient leur gilet pare-balles malgré la chaleur. Les agents des services de l'Etat portaient eux un gilet jaune indiquant leur fonction. A l'entrée de l'aire de Pierrefite-sur-Loire, les gendarmes dirigent les camions vers les points de contrôle. Des poids-lourds ou bien des camionnettes plus petites (mais beaucoup en surcharge), les contrôles étaient aléatoires.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'intérêt de cette opération de contrôle de ce mardi est qu'elle est coordonnée. Il y a bien sur les gendarmes, pour vérifier les infractions courantes, les douaniers, les services de la DREAL et de la DIRECCTE pour vérifier que la réglementation est bien respectée (temps de conduite, travail détaché, surpoids, type de marchandises, etc...).

Des surcharges, sur les fourgons

Les plaques d'immatriculation sont françaises, espagnoles, tchèques, polonaises, hongroises, etc... Les conducteurs polonais, biélorusses ou encore lituaniens. Le dialogue se fait dans un mélange de français, d'anglais et d'allemand. Pas toujours évident pour diriger un conducteur qui doit positionner son véhicule au centimètre près sur la plaque permettant de vérifier le poids des essieux

Gendarmes et fonctionnaires contrôlent les routiers
Gendarmes et fonctionnaires contrôlent les routiers © Radio France - Emmanuel Moreau

C'était d'autant plus utile ce mardi que les surcharges ont été assez nombreuses, en particulier pour les petits camions limités à 3,5 tonnes. Dans ce cas, l'amende est 90 €uros par tranche de 500 kilos, mais surtout, le véhicule est immobilisé (une marge de 10% est tolérée soit 3,85 tonnes) tant qu'une partie du chargement n'a pas été enlevée pour revenir au poids autorisé. Un problème pour plusieurs conducteurs, par exemple un français transportant des radiateurs en fonte et dont le véhicule pesait 4,5 tonnes ou bien un couple qui déménageait et avait trop chargé (de bonne foi) sa camionnette de location.

La mesure du poids en charge, le véhicule sera en surcharge
La mesure du poids en charge, le véhicule sera en surcharge © Radio France - Emmanuel Moreau

17 infractions relevées

Le contrôle s'est déroulé de 10 heures à 13 heures. 192 véhicules ont été contrôlées et 17 infractions relevées, parmi lesquelles deux excès de vitesse dont un supérieur à 40 km/h (avec rétention de permis), dix surcharges de fourgons, un défaut de contrôle technique, un défaut de feuille de route, ou encore une conduite sans repos sur deux semaines.

Contrôle des papiers d'un véhicule
Contrôle des papiers d'un véhicule © Radio France - Emmanuel Moreau

Ce mardi, le contrôle était ciblé et les moyens déployés importants, avec une quarantaine de personnes réparties sur les deux aires de Pierrefite-sur-Loire, une dans chaque sens de circulation. Mais les contrôles se font tout au long de l'année sur la RCEA. Outre sa dangerosité qui l'a faite surnommer "la route de la mort", la Nationale 79 est un axe de transit pour de nombreuses marchandises, ce qui incite les forces de l'ordre à la plus grande vigilance. 

Un chien de la brigade cynophile en action
Un chien de la brigade cynophile en action © Radio France - Emmanuel Moreau
Choix de la station

À venir dansDanssecondess