Transports

Alstom et Bombardier remportent le contrat du RER nouvelle génération

Par Tifany Antkowiak, France Bleu Paris, France Bleu Alsace, France Bleu Besançon, France Bleu Elsass et France Bleu mercredi 11 janvier 2017 à 14:32 Mis à jour le mercredi 11 janvier 2017 à 17:13

L'entrée de l'usine Alstom de Reichshoffen, l'un des sites où le nouveau RER sera produit.
L'entrée de l'usine Alstom de Reichshoffen, l'un des sites où le nouveau RER sera produit. © AFP - Frédérick Florin

Le consortium Alstom-Bombardier a remporté ce mercredi l'un des plus importants contrats de l'histoire du ferroviaire en Europe, celui du RER nouvelle génération.

Alstom et Bombardier ont remporté ce mercredi le contrat du RER nouvelle génération. Avec une première tranche de 1,55 milliard d'euros, et un montant total qui pourrait atteindre les 3,75 milliards, ce contrat est l'un des plus importants dans l'histoire de la branche ferroviaire en Europe. "La première tranche de ce marché comprend la livraison de 71 rames", ont annoncé dans un communiqué le Stif, qui avait lancé l'appel d'offres, et la SNCF, chargée de le mener. Mais en fonction des commandes optionnelles, Alstom et Bombardier pourraient avoir à fournir jusqu'à 255 rames (pour les RER D et E).

"Plus de 8.000 emplois pérennisés en France" dans la filière ferroviaire

Les 71 premières rames seront livrées et circuleront à partir de 2021. 2.000 personnes environ vont travailler sur ce projet en France, sur le site de Bombardier à Crespin (Nord), et sur huit sites d'Alstom : Valenciennes, Reichshoffen, Ornans, Le Creusot, Villeurbanne, Tarbes, Petit-Quevilly et Saint-Ouen. Selon le Stif et la SNCF, "plus de 8.000 emplois seront pérennisés en France au sein de la filière ferroviaire". Le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge, a par ailleurs assuré que la fabrication des RER resterait en France : "Le train sera assemblé à Valenciennes, et intégrera des composants venant d'autres sites (... ) en France".

Le consortium franco-canadien Alstom-Bombardier était quasiment assuré de décrocher le contrat du RER nouvelle génération, après la mise hors jeu fin octobre de l'espagnol CAF, son unique rival.

Alstom et Bombardier remportent le contrat du RER nouvelles génération. - Visactu
Alstom et Bombardier remportent le contrat du RER nouvelles génération. © Visactu -