Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens Métropole : le bus devient gratuit au 1er août pour les plus de 70 ans non imposables

-
Par , France Bleu Picardie

Les élus d'Amiens Métropole ont rendez-vous ce jeudi après-midi pour la première fois depuis l'installation du conseil la semaine dernière. Il sera question notamment du plan de relance économique décidé au printemps mais aussi des tarifs des bus du réseau Ametis.

Une nouvelle grille des tarifs du réseau de bus d'Amiens Métropole, Ametis, entrera en vigueur le 1er août
Une nouvelle grille des tarifs du réseau de bus d'Amiens Métropole, Ametis, entrera en vigueur le 1er août © Maxppp - Fred Haslin

Les tarifs du réseau de bus d'Amiens Métropole, Ametis, seront au menu du conseil d'agglomération ce jeudi. C'est la première réunion des élus depuis l'installation du conseil la semaine dernière. Principal changement à partir du 1er août : la gratuité des abonnements pour les personnes de plus de 70 ans qui ne paient pas d'impôt sur le revenu comme cela avait été annoncé pendant la campagne des élections municipales. 

Baisse des recettes 

En revanche, Amiens Métropole ne met pas en place pour le moment la gratuité le mercredi. Le président de la collectivité, Alain Gest, explique qu'il faut d'abord y voir plus clair sur le budget transports avant de prendre d'autres mesures alors que les recettes ont baissé pendant le confinement. "On a perdu beaucoup de recettes en avril - mai du fait du quasi-arrêt du transport (...) il y avait 15% de voyageurs par rapport à d'habitude" décrit le président d'Amiens Métropole. Une perte évaluée à environ 3 millions et demi d'euros

Quid du versement transport ? 

Amiens Métropole s'attend aussi à ce que la recette liée au versement transport payé par les entreprises, baisse car celle-ci se base sur le nombre de salariés des sociétés or pendant la période, ils étaient moins nombreux en raison des mesures de chômage partiel. La collectivité veut savoir comment l'Etat compte compenser. 

Le ticket plein tarif à l'unité reste à 1 euro 40.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess