Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Après Autolib' à Paris, le service Auto TAO d'Orléans pourrait lui aussi disparaître

mercredi 27 juin 2018 à 5:56 Par Patricia Pourrez, France Bleu Orléans

On parle beaucoup en ce moment des déboires d'Autolib', le service d'auto partage de Paris qui va cesser de fonctionner au 31 juillet. Mais, à Orléans, aussi, le service Auto Tao vit peut- être ses derniers mois. Après 6 ans d'existence, il n'a toujours pas trouvé sa clientèle.

Une voiture TAO garée à son emplacement de la Place de Gaulle
Une voiture TAO garée à son emplacement de la Place de Gaulle © Radio France - Patricia Pourrez

Orléans, France

Lancé en septembre 2012, le service Auto Tao d'Orléans compte 10 voitures réparties sur 4 sites : Place de Gaulle, Place d'Arc, Thêâtre et Croix Saint-Marceau. Aujourd'hui, elles font partie du paysage même s'il faut bien le reconnaitre : elles sont plus souvent à l'arrêt qu'en train de rouler !!

Un nouveau service pour de nouveaux besoins ??

Souhaité par l'Agglo d'Orléans, ce service de location de voiture sur courte durée a été mis en place et géré par le groupe Kéolis dans le cadre de la dernière DSP, délégation de service public. A l'époque, il s'agissait de répondre à un besoin expliquait le président de l'Agglo, Charles Eric Lemaignen : " Le tramway, aussi beau soit-il, ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt. Il faut qu'on teste d'autres moyens de mobilités avec d'autres solutions sur Orléans".

Affiche de promotion pour les auto Tao  - Radio France
Affiche de promotion pour les auto Tao © Radio France - Patricia Pourrez

Seulement 4 à 5 locations par jour en moyenne 

Mais, dès la 1ère année de fonctionnement, l'Agglo et Kéolis ont reconnu que le système peinait à décoller. En 2013, une campagne de communication a été relancée pour inciter les orléanais à tester les Auto Tao. Un nouveau système de location, sans abonnement, a aussi été mis en place à cette époque. Mais sans succès !!

Selon le dernier bilan établi  fin 2017 par Kéolis, Auto TAO comptait 194 utilisateurs. Il a franchi l'an passé la barre des 1.500 locations à l'année. Ce qui fait 4 à 5 locations par jour alors que Kéolis dépense 121.000 euros par an pour gérer le système. Et ça lui rapporte seulement 33.000 euros. 

Les locations par station en 2017  - Aucun(e)
Les locations par station en 2017 - Source Kéolis

Quel avenir pour Auto Tao dans la nouvelle DSP ? 

Aujourd'hui, la Métropole d'Orléans rappelle que ce service était seulement une expérimentation. " Il faudra le faire évoluer pour qu'il réponde mieux aux attentes des usagers"  fait savoir le service de presse de la Métropole. En réalité, selon d'autres sources officieuses, Auto Tao pourrait purement et simplement être supprimé dans   la nouvelle délégation de service public. Les négociations sont actuellement en cours. Du coup, ni Kéolis, ni la Métropole ne souhaite en dire plus pour l'instant. La nouvelle DSP doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain. 

Retour sur le lancement et les échecs du service Auto Tao : 

Auto Tao, bientôt la fin aussi ?