Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Sécurité Routière : journée #TousResponsables mercredi 18 septembre

Après avoir perdu deux fils dans des accidents, la sécurité routière est le combat de sa vie

-
Par , France Bleu, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après avoir perdu deux de ses trois fils dans des accidents de voiture, Dominique Corbet a fait de la lutte contre l'insécurité routière le combat de sa vie. Elle était l'invitée de France Bleu Normandie ce mercredi. La voix brisée par l'émotion, elle a livré un témoignage bouleversant.

Les opérations de prévention routière et de sensibilisation aux dangers de la route, "une priorité" pour Dominique Corbet (illustration).
Les opérations de prévention routière et de sensibilisation aux dangers de la route, "une priorité" pour Dominique Corbet (illustration). © Radio France - Nicolas Blanzat

Caen, France

Stéphane avait 20 ans quand il a été tué dans un accident de la route en 1991. C'est un copain qui conduisait sur une petite route de campagne du Pays d'Auge, à 500 mètres du domicile familial. Sept ans plus tard, le même terrible scénario se reproduit, pratiquement au même endroit. Dominique Corbet perd son deuxième fils, Thomas, il avait 17 ans. Pour survivre à ce drame épouvantable et pour son dernier fils Jérôme, cette mère de famille décide de se battre. Elle se lance à corps perdu dans la lutte contre l'insécurité routière. Elle était l'invitée de France Bleu Normandie ce mercredi.

Dans les établissements scolaires, elle rencontre des jeunes. "Souvent, je les ai entendu me dire : 'Ah mais non, madame, nous on gère, on maîtrise'...  Non non vous êtes complètement à côté de la plaque ! leur répond-elle, on ne maîtrise jamais à 100%, même les grands pilotes sont victimes d'accidents". 

"La route c'est pas un jeu vidéo. Quand il arrive un drame, on peut pas revenir en arrière. Malheureusement, ce serait tellement merveilleux..."

"Les années ont beau passer, poursuit Dominique Corbet, c'est toujours là, comme une blessure qui ne se referme jamais". Pour des raisons personnelles, elle a quitté la région et est partie vivre près de sa sœur en Charentes, elle a aussi fait une pause dans ses actions de prévention. "Mais je pense à reprendre la parole, confie-t-elle, pour mon fils Jérôme, qui m'a encouragée à témoigner sur votre radio."

On ne peut pas pardonner

La voix toujours brisée par l'émotion, elle confie qu'elle n'a jamais pardonné à ceux qui sont responsables de la mort de ses enfants. "C'est impossible. Et la condamnation en plus n'a servi à rien, puisque ça n'empêche pas l'un d'eux de continuer à faire n'importe quoi sur la route". C'est d'autant plus dur ajoute-t-elle, "que les parents d'un des deux se prenaient pour les victimes de l'accident et moi je passais pour la méchante. Non on ne peut pas pardonner."

Et elle rappelle ce slogan des campagnes de prévention routière "Sur la route, si chacun fait un peu c'est la vie qui gagne. Ne l'oublions jamais". 

Ecoutez le témoignage de Dominique Corbet

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu