Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la Corrèze, le département de la Haute-Vienne souhaite revenir aux 90 km/h

-
Par , France Bleu Limousin

La Haute-Vienne pourrait bientôt revenir aux 90 km/h sur ses principales routes départementales. Le président du département Jean-Claude Leblois va en faire la demande pour une mise que cela soit effectif d'ici la fin de l'année.

Comme en Corrèze, certains axes pourraient bientôt repasser à 90 km/heure en Haute-Vienne
Comme en Corrèze, certains axes pourraient bientôt repasser à 90 km/heure en Haute-Vienne © Radio France - Nicolas Blanzat

Après la Corrèze qui est revenue aux 90km/h dès le 1er février dernier, la Haute-Vienne souhaite un retour en arrière quand aux limitations de vitesse sur les principales routes départementales de son territoire. Le président du conseil départemental Jean-Claude Leblois l'a fait savoir par communiqué ce lundi. Une décision prise à l'issue d'une année d'expérimentation du 80 km/h. 

Le code de la route doit être en accord avec le bon sens - Jean-Claude Leblois

"Après un an d'expérimentation et d'analyse, je vais faire des propositions pour les axes structurants de notre département. Des axes comme la D2000. Il y en a d'autres où la vitesse restera à 80 km/h" prévient Jean-Claude Leblois. "Le code de la route doit être en accord avec le bon sens. Il y a des routes sur lesquelles la baisse de la limitation de vitesse n'a pas eu d'effet sur l'accidentologie" précise l'élu. Sa demande du retour aux 90 km/h doit être adressée dans les prochaines semaines à la commission départementale de sécurité routière et au préfet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess