Transports

Après le drame de Puisseguin : "Laissons la justice agir"

Par Mathieu Barbier, France Bleu Sud Lorraine lundi 26 octobre 2015 à 12:02

Mathieu Klein
Mathieu Klein © Radio France - Frédéric Bélot

Le président socialiste du conseil départemental de Meurthe et Moselle refuse de faire le procès du réseau des routes secondaires. La justice tranchera précise Mathieu Klein, qui, ce lundi sur France Bleu, a rappelé, chiffres à l'appui, que l'entretien de la voirie était une priorité.

Noël Mamère ne s'est pas fait que des amis dans le monde politique en liant le drame de Puisseguin avec les choix gouvernementaux sur les infrastructures et les transports. Rabroué par le président de l'Assemblée Nationale, l'élu écologiste a aussi été taclé par Mathieu Klein . Le président du conseil de Meurthe et Moselle évoque  " une voix isolée" :

Causes humaines, mécaniques ou d'infrastructures nous ne le savons pas"

Klein "la justice livrera la vérité"

Le président de l'assemblée départementale meurthe et mosellane  a indiqué que l'objectif  était de maintenir le budget dédié à la voirie, malgré les baisses de dotations. 43 millions d'euros pour 2015 pour gérer 3 300 kms de routes .

L'entretien du réseau participe aux désenclavement des communes"

Mathieu Klein a indiqué de pas vouloir faire d'audit suite au drame en Gironde. Nos services sont mobilisés toute l'année.

"c'est un service public de première importance"