Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Après Montélimar, une pétition à Valence contre la suppression de deux TGV reliant Paris

vendredi 25 novembre 2016 à 19:40 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Une pétition contre la suppression de deux TGV en gare de Valence Ville (Drôme). Le premier train de départ vers Paris, le 6h41, et le dernier de retour, celui qui arrive à 22h41, n'existeront plus le 11 décembre.

Le PCF fait signer une pétition devant la gare de Valence Ville contre la suppression de deux TGV
Le PCF fait signer une pétition devant la gare de Valence Ville contre la suppression de deux TGV © Radio France - Nathalie Rodrigues

Le problème est le même qu'à Montélimar. Le premier train de départ vers Paris depuis Valence Ville, le 6h41, et le dernier de retour, celui qui arrive à 22h41, vont être supprimés dans une quinzaine de jours, le 11 décembre. Ils ne sont pas rentables explique la SNCF.

Le Parti Communiste Français a distribué des tracts et fait signer une pétition ce vendredi, en fin d'après midi, sur le parvis de la gare. Les militants expliquent que, effectivement, ces trains sont moins empruntés qu'à une époque: la SNCF a décalé peu à peu les horaires, et le 6h41 ne permet plus d'arriver avant 9h à Paris et d'attaquer la journée de travail à temps. Des salariés partent donc la veille. Le PCF demandent donc que les horaires de ces TGV redeviennent plus pratiques et que ces trains soient maintenus.

Mais la SNCF a l'air bien décidée, ces TGV sont déficitaires. Elle n'a pas reculé jusqu'ici devant la pétition montilienne et la protestation des élus.

Le Parti Communiste fait signer une pétition contre la suppression de deux TGV