Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

Arcachon : début des travaux de doublement de la RN250

lundi 11 mars 2019 à 5:13 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Attention aux travaux sur la RN250 entre Gujan-Mestras et La Teste-de-Buch à partir ce lundi matin et pour une période de trois semaines. C'est le début du chantier de doublement de la voie rapide d'Arcachon. Un chantier en plusieurs phases qui devrait s'achever en 2021.

RN250 entre La Teste et Gujan-Mestras
RN250 entre La Teste et Gujan-Mestras © Radio France - Jeanne-Marie Marco

Arcachon, France

Pas de fermeture à la circulation prévue pour l'instant en journée mais attention ce chantier risque d'impacter le trafic pendant 3 semaines entre les giratoires de La Hume et de Bisserié entre La Teste et Gujan. Deux kilomètres de voirie au total qui vont se transformer en 2X2 voies. 

Un séparateur de béton est en place et la vitesse limitée à 50 km/heure. Les travaux les plus plus lourds seront réalisés de nuit nécessitant la mise en place de déviations locales. C'est la première phase de ce chantier qui doit se prolonger jusqu'en 2021. 

L'an prochain les deux giratoires seront supprimés. Des ponts seront dressés au dessus de la route avec bretelles d'entrée et de sortie pour fluidifier le trafic. Jusqu'à 30.000 véhicules empruntent cette RN250 tous les jours. L'été c'est le cauchemar des automobilistes. Cette voie rapide d'Arcachon se transforme régulièrement en gigantesque bouchon. Voila pourquoi ces travaux ont été lancés, des travaux à 55 millions d'euros entièrement pris en charge par les communes du Sud Bassin.