Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ardèche : Le premier tronçon de la déviation de la départementale 86 est ouvert

samedi 6 octobre 2018 à 6:45 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche

Le projet est vieux de plusieurs dizaines d'années. Il voit enfin le jour ! Le premier tronçon de la déviation de la départementale 86 est accessible depuis ce vendredi.

La déviation est accessible via le rond-point de la zone des Murets à Saint-Péray.
La déviation est accessible via le rond-point de la zone des Murets à Saint-Péray. © Radio France - Suzanne Shojaei

Saint-Péray, France

Certains l'attendaient depuis longtemps. La déviation de la départementale 86, en Ardèche, prend forme. Le premier tronçon a été inauguré ce vendredi, entre Saint-Péray et Guilherand-Granges. Il permet de contourner les deux communes pour mieux répartir le flux de véhicules et éviter les bouchons aux heures de pointe. Le point de départ est le rond-point de la zone commerciale des Murets, à Saint-Péray, en face des magasins Sport 2000 et Gifi. La déviation est accessible via l'une des sorties du giratoire et elle longe la voie ferrée pendant 1,4 km.

En rouge, le premier tronçon inauguré ce vendredi. - Aucun(e)
En rouge, le premier tronçon inauguré ce vendredi. - Google Map

Par exemple, un habitant de Saint-Péray qui part travailler à Valence a deux solutions lorsqu'il arrive au rond-point de la zone commerciale. Il peut aller tout droit pour rejoindre le centre de Valence, ou bifurquer sur la déviation pour bientôt rejoindre le Pont des Lônes.

Pourquoi ?

L'intérêt est de désengorger le centre de Saint-Péray et de Guilherand-Granges, puisque la déviation les contourne. Le flux de circulation sera mieux réparti. Car chaque jour, 20.000 véhicules empruntent ce secteur. 

Ce premier tronçon est limité à 70 km/h. Une voie douce permet de l'emprunter à pied ou à vélo.

La suite de la déviation

En avril 2019, le prochain tronçon sera inauguré. Il se trouve dans le prolongement du premier et permet de relier Guilherand-Granges au Pont des Lônes. 

Plus tard, en 2021 ou 2022, la dernière partie devrait voir le jour au nord. Le but serait de franchir la rivière du Mialan, passer sous la voie ferrée pour rejoindre la départementale 86 et la commune de Cornas.

Combien ça coûte ?

Au total, 17,3 millions d'euros sont dépensés par la Communauté de Communes Rhône-Crussol, la Région et le Département de l'Ardèche.