Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Arrêt du bac maritime de Quillebeuf-sur-Seine : les commerçants s'impatientent

lundi 25 mars 2019 à 4:31 Par Laura Lavenne, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le bac de Quillebeuf est à l'arrêt depuis le 18 mars 2019 pour une durée indéterminée, 2 à 6 semaines selon le maire Alain Tessier. Le bac a été réquisitionné pour remplacer le bac de Duclair, actuellement en révision technique. En attendant, commerçants et habitants ne cachent par leur agacement.

Le bac de Quillebeuf suspendu depuis le lundi 18 mars pour six semaines selon le maire de la commune. Alain Tessier assure faire tout son possible pour réduire ce délai.
Le bac de Quillebeuf suspendu depuis le lundi 18 mars pour six semaines selon le maire de la commune. Alain Tessier assure faire tout son possible pour réduire ce délai. © Radio France - Laura Lavenne

Quillebeuf-sur-Seine, France

Le bac maritime de Quillebeuf-sur-Seine est à l'arrêt depuis le lundi 18 mars. Depuis une semaine, il n'est donc plus possible de traverser la Seine entre la commune de Quillebeuf, dans l'Eure, et la Zone de Port-Jérome, en Seine-Maritime. Le bac a été réquisitionné pour remplacer temporairement celui de Duclair, en révision technique, le bac de Duclair ayant été jugé "prioritaire" par le département puisqu'il transporte des scolaires et des camions de carrières.

Mais pendant ce temps là, la commune de Quillebeuf, elle, fonctionne au ralenti. Les commerçants ne cachent par leur mécontentement. "Quand il n'y a pas de bac c'est du chiffre en moins" indique le boulanger. Cyrille Mauduit a réduit sa production quotidienne de moitié pour éviter la perte. "J'ai perdu 30% de mon chiffre d'affaires chaque jour, c'est pas rien, c'est 400 à 500 euros de moins par semaine."

Le bac de Quillebeuf suspendu et déserté par les voyageurs.  - Radio France
Le bac de Quillebeuf suspendu et déserté par les voyageurs. © Radio France - Laura Lavenne

"C'est la vie du village le bac, c'est l'âme de Quillebeuf", ajoute le buraliste. En effet, c'est par là que passent environ 2000 véhicules par jour, en semaine. Mais Yvan Dulois veut rester positif : "Il faut prendre son mal en patience, l'année prochaine on aura un nouveau bac, on ne devrait plus avoir ce genre de problème." Eric, lui n'est pas aussi optimiste. Avec la suspension du Bac, il doit désormais faire un détour de 20 km pour se rendre au Havre. "C'est du temps et de l'argent de perdu, parce qu'il faut aussi payer le passage sur le Pont de Tancarville, c'est environ 5 euros l'aller-retour"

À gauche, le trajet de 800m qui sépare Quillebeuf de la zone de Port-Jérome. À droite, le trajet de 20km qui contourne le bac de Quillebeuf par le Pont de Tancarville - Radio France
À gauche, le trajet de 800m qui sépare Quillebeuf de la zone de Port-Jérome. À droite, le trajet de 20km qui contourne le bac de Quillebeuf par le Pont de Tancarville © Radio France - Laura Lavenne

Alain Tessier, le maire du village, assure pourtant qu'il fait tout son possible pour récupérer un Bac. "Il faudra attendre entre 6 et 2 semaines, prévient-il, mais l'année prochaine nous n'aurons plus ce genre de problème".

Un nouveau bac en construction

En effet, un marché a été signé avec le chantier naval Merré pour la construction d'un nouveau bac maritime pour le passage d’eau entre Quillebeuf-sur-Seine et Port-Jérôme-sur-Seine. Son coût est estimé à 6 millions d'euros. Le financement est assuré par les deux départements, la Seine Maritime et l'Eure - à hauteur de 2,4 millions chacun - et par la Région (1,2 m€). 

Ce bac est conçu pour transporter 27 voitures ou deux semi-remorques et neuf véhicules légers, ainsi que 145 passagers, sans compter l'équipage. Sa livraison est prévu pour mars 2020. À terme, le Département de la Seine-Maritime dit prévoir également "la construction de deux bacs fluviaux et la réalisation d’appontements maritimes pour les passages d’eau de Duclair et de Quillebeuf-sur-Seine"