Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

A Nantes ce n'est pas un, mais deux bonus vélos qui disparaissent

jeudi 28 septembre 2017 à 18:45 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

La prime d'état au vélo électrique n'est pas reconduite. Instaurée en mars dernier, elle disparaît au 1er février 2018. Une annonce du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, qui surprend d'autant plus que Nantes Métropole venait de décider de stopper sa propre subvention.

Dans une boutique nantaise de vélos électriques.
Dans une boutique nantaise de vélos électriques. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Les vendeurs de vélos électriques ne s'attendaient pas à l'arrêt de la subvention. Ils savaient qu'elle était limitée dans le temps jusqu'au 31 janvier 2018, mais ils pensaient qu'elle serait reconduite. Depuis le mois de mars, tout acheteur de vélo électrique peut se faire rembourser 10% du prix d'achat, dans la limite de 200 euros. Il suffit de se rendre sur le site de l'Agence de Services et de Paiement, remplir un formulaire et le tour est joué.

A Nantes, l'annonce de l'arrêt de la prime d'état surprend d'autant plus que Nantes Métropole aussi arrête de subventionner les vélos électriques. Elle le faisait depuis 7 ans, dans le cadre du plan de mobilité entreprises. 2950 cyclistes très exactement en ont bénéficié.

L'arrêt simultanés des deux bonus vélos fait couler de l'encre sur les réseaux sociaux. (capture écran page facebook) - - Aucun(e)
L'arrêt simultanés des deux bonus vélos fait couler de l'encre sur les réseaux sociaux. (capture écran page facebook) - -

Le prix moyen d'un vélo électrique tourne autour de 1500 à 2000 euros. Un commerçant nantais fait remarquer que le bonus permet essentiellement d'acheter la gamme au-dessus. Il n'est pas inquiet pour sa boutique. Les ventes vont crescendo, +20 à 30% en moyenne chaque année.

Un coup de frein qui surprend Mickaël-Ange Véron, vendeur dans une boutique du Bas Chantenay qui ne fait que du vélo électrique.

Nantes Métropole continue de financer l'achat de vélo cargo ou familial, à hauteur de 25% du prix d'achat, dans une limite de 300 euros.