Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Atout Permis" lancé à Morlaix pour aider la mobilité des intérimaires

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Aider les intérimaires à passer leur permis de conduire et à avoir un véhicule : c'est le but du dispositif "Atout Permis". Déployé dans toute la France, il est lancé pour la première fois dans le Finistère, dans le pays de Morlaix.

Atout Permis aide les intérimaires à être plus mobiles pour trouver du travail
Atout Permis aide les intérimaires à être plus mobiles pour trouver du travail © Maxppp - Sebastien JARRY

Morlaix, France

Passer son permis puis louer ou acheter un véhicule à coût réduit : c'est l'objectif du dispositif "Atout Permis" pour les intérimaires. Il est lancé à Morlaix et doit être déployé en début d'année à Brest. Les personnes ayant travaillé au moins 414 heures lors des douze derniers mois peuvent en bénéficier.

Des aides financières, mais pas seulement...

"Le permis de conduire, c'est le graal pour l'emploi", reconnait Magali Genaudeau, chargée de mission en Bretagne pour le fonds d'action sociale du travail temporaire (FASTT). "On finance le passage de l'examen lui-même, jusqu'à 200 euros sur le code et 500 euros maximum sur la conduite", précise-t-elle. L'intérimaire doit s'acquitter au minimum de 20% du coût de son permis.

Un accompagnement de l'intérimaire est également effectué avec un bilan de compétences sur ses capacités de conduite ou non. "La clé, c'est de _faire le point sur les atouts de chacun et de construire un parcours avec eux en fonction de leurs acquis_", explique Christophe Letuppe, directeur de l'association ART qui coordonne la Plateforme Mobilité du Pays de Morlaix.

Il peut aussi bénéficier d'un soutien financier pour avoir une voiture, un scooter ou un vélo électrique. Via le FASTT, des locations de voitures à 10 euros par jour, pendant deux mois par an, sont possibles. Même chose pour les scooters à 3 euros par jour, pour ceux qui n'ont pas encore obtenu leur permis. 

La mobilité, un enjeu clé dans le Nord Finistère

"On est sur un _territoire rural avec des distances éloignées entre les lieux d'habitation et de travail_, et un réseau de transport en commun qui ne peut pas répondre à tous les besoins", constate Christophe Letuppe. Il s'agit donc d'accompagner ces intérimaires, qui changent régulièrement de lieu de mission, pour leur permettre de travailler avec moins de contraintes géographiques.

En France, 10% des intérimaires n'ont pas leur permis de conduire. A l'échelle locale, cela crée des difficultés d'accès à l'emploi mais aussi des problèmes de recrutement du côté des entreprises. "On a beaucoup de TPE et PME dans le Pays de Morlaix éloignées des centre-villes", conclut le directeur de l'association ART. Actuellement, 250 postes sont à pourvoir sur le territoire dans le milieu agricole : Atout Permis doit permettre à certains intérimaires de pouvoir y postuler.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu